Ecoutez Radio Sputnik
    manifestaient d'Okinawa contre la lourde présence militaire américaine

    Au Japon, plus de 5.800 crimes perpétrés par les militaires US depuis 1972

    © REUTERS / Kyodo
    International
    URL courte
    19352
    S'abonner

    Le chiffre est impressionnant: les militaires américains ont perpétré plus de 5.800 crimes dans l'archipel d'Okinawa depuis qu'il est devenu japonais en 1972.

    Le chiffre a été fourni par les auteurs d’une résolution prise par les manifestants de la ville de Naha, qui se réfèrent aux données fournies par la police d'Okinawa. En outre, selon eux, 571 incidents impliquant des Américains peuvent être classés comme "crime grave".

    Suite à deux affaires particulièrement retentissantes impliquant des citoyens américains, le secrétaire général du cabinet des ministres Yoshihide Suga a annoncé que le gouvernement japonais allait prendre, à la demande des habitants d'Okinawa, des mesures visant à modifier le statut des militaires américains déployés dans le pays.

    "Nous allons prendre des mesures rapides et efficaces", a indiqué le haut responsable.

    Selon lui, le gouvernement "prend au sérieux les sentiments des habitants d'Okinawa exprimés suite à l'assassinat d'une riveraine par un employé de la base aérienne américaine".

    Près de 65.000  de personnes manifestaient dimanche sur l'île japonaise d'Okinawa contre la lourde présence militaire américaine, que la population a de plus en plus de mal à supporter en raison d'une récurrence d'incidents.

    Les manifestants étaient  d'autant plus furieux que deux faits divers récents (meurtre et accident sous l'emprise de l'alcool) sont respectivement imputés à un employé et un marin de l'armée américaine.

    Auparavant, le Commandement des forces armées américaines basées sur l'île japonaise d'Okinawa a interdit à ses marins de consommer de l'alcool  en dehors du territoire des bases militaires. Le couvre-feu a été également imposé à tous les militaires et civils des bases.

    Kenneth Franklin Shinzato, 32 ans, ex-soldat et désormais employé de la base aérienne de Kaneda, a été arrêté par la police japonaise qui le soupçonne d'avoir déposé au bord d'une route le corps sans vie d'une Japonaise de 20 ans, Rina Shimabukuro, portée disparue depuis fin avril.

    Le 4 juin, une militaire américaine de 21 ans a provoqué un accident de la route. Ivre, elle est passée sur la voie inverse et a endommagé deux véhicules, faisant deux blessés.

    Lire aussi:

    Japon: manifestation à Okinawa contre la présence militaire US
    Couvre-feu pour les soldats américains après un meurtre à Okinawa
    Tags:
    protestations, Yoshihide Suga, Okinawa, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik