International
URL courte
9519
S'abonner

Après plusieurs mois de négociations, la société américaine Boeing a signé un accord préliminaire pour vendre des avions à la compagnie aérienne publique iranienne.

Les négociations entre Boeing et Iran Air sont en cours depuis plusieurs mois. La transaction devrait être l'une des plus importantes conclue par l'Iran avec des fabricants américains après la levée des sanctions commerciales, rapporte mardi 21 juin le Wall Street Journal citant l'entreprise américaine.

Les détails de la transaction n'ont pas été divulgués, pourtant, le ministre iranien des Routes et de l'urbanisme Abbas Akhoundi l'a estimée à 25 milliards de dollars. En janvier, son vice-ministre Asghara Faqrie Kashan avait déclaré, lors d'une conférence à Dubaï, que l'Iran était intéressé par l'achat de plus de 100 avions Boeing.

La transaction serait réalisée sous la forme d'un contrat de location avec option d'achat. De plus, les sociétés doivent obtenir l'approbation des autorités des deux pays.

En novembre 2015, il s'est avéré, qu'au cours des cinq prochaines années, la Russie envisageait de fournir à l'Iran environ 100 avions de passagers court-courriers Sukhoi Superjet 100.

En raison des sanctions la République islamique n'a pas pu mettre à jour sa flotte aérienne, qui consiste en des avions obsolètes soviétiques et occidentaux, ce qui entraîne une augmentation du nombre d'accidents d'avion dans le pays.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont levé les sanctions contre l'Iran le 17 janvier dernier.

Lire aussi:

Les sociétés européennes plutôt réticentes à traiter avec l'Iran?
Feu vert à la coopération avec l'Iran pour les entreprises occidentales
L'Iran a le droit inaliénable de bloquer le détroit d'Ormuz face à tout navire US
Tags:
contrat, accord, avions, Iran Air, Boeing, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook