International
URL courte
Situation dans le Donbass (2016) (33)
159802
S'abonner

Graciée en mai par le président russe Vladimir Poutine, la pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko prône la levée des sanctions antirusses.

L'égérie ukrainienne s'est exprimée en faveur de la levée des sanctions économiques antirusses.

"Je considère que les sanctions doivent être plus personnelles pour que les personnes responsables en répondent. Quant aux sanctions économiques, elles devraient être levées au fur et à mesure (du respect, ndlr) des engagements, progressivement", a-t-elle déclaré dans un entretien à Deutsche Welle.

Et d'ajouter que les sanctions se répercutaient sur de simples citoyens russes, ukrainiens ou européens.

Nadejda Savtchenko a en outre pointé que l'Occident devait parler un langage politique et économique avec la Russie au lieu de l'entraîner "dans la troisième guerre mondial".

Rappelons que plus tôt en juin, Savtchenko avait proposé aux autorités ukrainiennes d'engager un dialogue direct avec le Donbass. Cette déclaration avait alors provoqué l'ire de ceux qui, il y a encore quelques semaines, la recevaient en héroïne et l'appelaient "la Jeanne d'Arc ukrainienne". Certains députés y ont même vu la main du Kremlin, suggérant que Savtchenko avait été enrôlée pour renverser le régime de Kiev.

Cette fois-ci, les réactions ne se sont pas fait attendre. Une pétition appelant le président ukrainien à retirer à Savtchenko le titre de Héros de l'Ukraine a été publiée sur le site du président Piotr Porochenko.

"Elle ne le mérite pas. Après qu'elle eut été enrôlée par le FSB (Service fédéral de la sécurité de la Fédération de Russie, ndlr), puis renvoyée en Ukraine, elle a déclaré qu'il fallait +mener un dialogue direct avec les combattants du Donbass+, puis qu'il fallait +lever les sanctions décrétées contre la Russie+. Qu'est-ce que c'est que ça, monsieur le président", dit le texte de la pétition.

"Si tels sont nos +héros+, honte à vous, monsieur Porochenko", est-il dit.

Condamnée par la justice dans le cadre de l'affaire du meurtre de deux journalistes russes dans le Donbass (est de l'Ukraine) en juin 2014, Savtchenko a été condamnée en mars 2016 à 22 ans de prison. Fin mai, le président russe Vladimir Poutine a gracié l'intéressée à la demande des parents des victimes.

Tout de suite après son retour en Ukraine, Nadejda Savtchenko est devenue députée de la Rada suprême (parlement) et membre de la délégation ukrainienne à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pendant sa détention en Russie.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2016) (33)

Lire aussi:

Ambitieuse, Savtchenko appelle à des élections anticipées
Savtchenko se veut plus "raffinée", mais rejette le glamour
Savtchenko initie son premier projet de loi au parlement ukrainien
Savtchenko entre au parlement ukrainien
Tags:
pétition, sanctions, Rada suprême, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Nadejda Savtchenko, Donbass, Russie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook