Ecoutez Radio Sputnik
    Crimée

    Un journal allemand appelle l'Ouest à reconnaître la Crimée russe

    © Sputnik . Sergey Anashkevich
    International
    URL courte
    28702
    S'abonner

    Pour développer le dialogue avec la Russie, le journal allemand Die Zeit conseille de ne pas déployer plus de bataillons à la frontière russe, mais de reconnaître la Crimée au sein de la Fédération de Russie.

    Selon Die Zeit, l'Ouest a une "carte à jouer": il peut reconnaître la Crimée si Moscou propose quelque chose d'intéressant en échange. Le journal ne conteste pas la position officielle de l'Ouest selon laquelle la Russie a violé le droit international, mais il note que le président russe a été guidé par des faits historiques et par une logique stratégique.

    Le journal rappelle que l'histoire de la péninsule au sein de la Russie remonte au règne de l'impératrice Catherine II. La Crimée a obtenu le statut de territoire ukrainien suite à la "gaffe historique" de Nikita Khrouchtchev. En outre, le Kremlin avait de bonnes raisons de croire que les nouvelles autorités ukrainiennes allaient céder la base de la flotte de la mer Noire à l'Otan.

    Selon Die Zeit, le Kremlin ne redonnera jamais la Crimée "même si l'Ouest prolonge les sanctions de 50 ans". En conséquence, il faut reconnaître la péninsule comme russe, établissant ainsi les bases pour une politique à long terme de détente, d'équilibre et de coopération".

    Récemment, les membres du conseil régional (parlement) de la région italienne de Vénétie ont adopté un projet de résolution appelant à reconnaître la Crimée comme partie intégrante de la Russie et à annuler les sanctions antirusses.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par la communauté internationale, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur du rattachement à la Russie.

    Lire aussi:

    Reconnaître la Crimée? L'ambassadeur ukrainien en Allemagne voit rouge
    L'UE prolonge d'un an les sanctions contre la Crimée
    La Crimée bientôt reconnue par la plus importante région d'Italie?
    Tags:
    territoire, reconnaissance, journal, Russie, Allemagne, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik