International
URL courte
1312
S'abonner

Berlin est mondialement connue pour son street art. Cependant, parfois les choix des artistes soulèvent une vague d’émotions controversées au sein de la population. C’est exactement le cas d’une peinture murale se voulant une expression de sentiments liés à la crise migratoire.

Une peinture de 42 mètres de haut représentant une fillette désespérée dans une robe couverte de sang qui s'appuie sur un mur a choqué les habitants du quartier berlinois de Tegel, rapporte The Local. L'autre partie de la peinture montre un corps dans une forêt recouverte de neige.

La peinture a été faite par l'artiste espagnol de street art Borondo. Il semble qu'elle soit liée à la crise migratoire à laquelle l'Allemagne est actuellement confrontée. La décision d'attirer l'attention des berlinois sur ce problème de cette manière semble être plus que discutable.

Par ailleurs, les habitants n'ont pas apprécié cette initiative. Pour une mère de famille citée par le journal Tagesspiegel, la peinture est très effrayante. Peut-être a-t-elle raison: est-ce le seul moyen pour rappeler à la population berlinoise les souffrances des migrants?

Les habitants de Tegel ont déjà procédé à une collecte de signatures pour adresser aux services municipaux la demande de repeindre le mur.

Lire aussi:

Berlin déconseille à ses parlementaires de se rendre en Turquie
Paris et Berlin négocient la création de nouveaux systèmes d'artillerie
Mais à qui s’adresseront les nouveaux logements construits à Berlin?
Berlin redoute la levée des visas pour l’Ukraine et la Géorgie
Tags:
graffiti, scandale, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook