Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre britannique Cameron

    Le premier ministre britannique Cameron annonce sa démission

    © AP Photo / Matt Dunham
    International
    URL courte
    67753

    Après les résultats du référendum, le premier ministre britannique David Cameron a déclaré que le choix du peuple serait respecté et a annoncé avec des sanglots dans la voix son intention de démissionner, mais il assurera la transition jusqu'en octobre.

    Le premier ministre britannique Cameron a déclaré qu'il souhaitait un nouveau premier ministre pour le Royaume-Uni en octobre pour entamer les négotiations avec l'UE.

    "Nous devons désormais entamer des négociations avec l'Union européenne. Il faut parfois prendre des décisions difficiles, (…) c'est pourquoi nous avons décidé la tenue de ce référendum. Maintenant que la décision de quitter l'Europe a été prise, nous devons trouver la meilleure façon de le faire", a-t-il déclaré aux médias devant le 10, Downing Street.

    "Un nouveau premier ministre devra engager des négociations avec l'Union européenne. Je pense que ce nouveau chef du gouvernement prendra la décision de déclencher l'article 50 [qui prévoit le retrait d'un Etat-membre]."  

    "Je crois que je ne peux plus être le capitaine qui mène ce vaisseau. Je ne peux pas à ce stade vous préciser un calendrier, mais je crois que vous aurez un nouveau premier ministre d'ici le congrès du parti conservateur en octobre"

    Il s'est dit être fier d'avoir été premier ministre pendant six ans. "Je crois que nous avons fait de grands progrès".

    David Cameron conclut son allocution avec des sanglots dans la voix. "J'aime ce pays et j'ai été honoré de le servir", a-t-il déclaré aux médias avant de rentrer au 10, Downing Street.

    Ciao l'ami
    © Sputnik . Vitaly Podvitskiy
    Ciao l'ami

    Lire aussi:

    Du rire aux larmes: les réactions du monde politique au Brexit
    Brexit: Martin Schulz souhaite que les négociations débutent vite
    Cameron va rester premier ministre, selon le chef de la diplomatie britannique
    Tags:
    démission, référendum, Brexit, David Cameron, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik