Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Tusk

    Brexit: l'humeur changeante de Donald Tusk

    © AFP 2018 John Thys
    International
    URL courte
    38769

    Voici un petit florilège des déclarations du président du Conseil européen Donald Tusk avant et après le référendum sur la sortie du Royaume-Uni. A vous d'en juger.

    10 jours avant le référendum sur le Brexit, le président du Conseil européen Donald Tusk a à maintes reprises exprimé ses inquiétudes au sujet de l'éventuelle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    M.Tusk a ainsi déclaré que le divorce de la Grande Bretagne d'avec l'Union européenne serait lourd de conséquences et, qui sait, qu'il aboutirait à la "destruction" de la civilisation occidentale.

    "Ce serait économiquement mais aussi du point de vue géopolitique un revers pour la Grande-Bretagne. Pourquoi est-ce si dangereux? (…) En tant qu'historien, je crains qu'un Brexit puisse marquer non seulement le début de la destruction de l'UE mais aussi de la civilisation occidentale", a-t-il déclaré le 13 juin au quotidien allemand Bild.

    Cependant, depuis qu'il a appris que la majorité des Britanniques se sont prononcés en faveur du Brexit, Donald Tusk a radicalement changé de ton, estimant bon maintenant de rassurer tout le monde qu'il ne s'était passé rien de grave.

    Outre cela, M.Tusk est dorénavant persuadé que le Brexit rendrait l'Union européenne plus forte, comme s'il s'agissait d'un phénix qui renaît de ses cendres.

    "Il est vrai que ces dernières années sont devenues les plus difficiles dans l'histoire, pourtant, tout ce qui ne tue pas rend plus fort", a-t-il commenté.


    Lire aussi:

    Brexit: début de la réunion ministérielle "Europe" autour de Hollande
    Brexit: pas d'"exode massif" des banques de Londres
    Du rire aux larmes: les réactions du monde politique au Brexit
    Tags:
    référendum, Brexit, Donald Tusk, Royaume-Uni, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik