Ecoutez Radio Sputnik
    Le président français François Hollande

    Brexit: Hollande espère relancer la machine européenne après un revers majeur pour l'UE

    © AFP 2018 Dominique Faget
    International
    URL courte
    29033

    François Hollande devait prendre solennellement la parole vendredi en fin de matinée depuis l'Élysée avant de réunir un conseil des ministres extraordinaire pour tenter de redonner une perspective à l'Europe après avoir vu se réaliser son cauchemar d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    Peu après l'annonce officielle du Brexit, le chef de l'État français s'est entretenu pendant une vingtaine de minutes avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil européen Donald Tusk. Puis il a réuni autour de lui pendant près d'une heure les ministres concernés.

    Dans les jours précédant le référendum britannique, François Hollande avait multiplié les avertissements, déclarant avec des accents dramatiques qu'au delà de l'avenir du Royaume-Uni, c'était celui de l'Union européenne qui se jouait avec ce scrutin, selon l`AFP.

    Alors que des millions de Britanniques se rendaient aux urnes jeudi, ils disait encore jeudi "bien sûr" souhaiter le maintien de leur pays dans l'UE.

    Aux yeux de Paris, a-t-il prévenu sans craindre de s'immiscer dans le débat qui faisait rage outre-Manche, la sortie de la Grande-Bretagne serait "irréversible" et "aurait forcément des conséquences extrêmement graves".

    "Quand c'est non, c'est non et il n'y a pas de statut intermédiaire", avait-il tranché, écartant toute demi-mesure avec l'espoir partagé par de nombreux dirigeants européens de faire encore pencher la balance du côté du "Remain", le maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE.

     

    Lire aussi:

    Lavrov: "Le Brexit est une affaire qui ne regarde que les Britanniques"
    Brexit: pour Athènes, Bruxelles doit renoncer à la "politique punitive"
    "Le Brexit poussera à un référendum sur l'indépendance de l'Ecosse"
    Chypre appelle l'UE à faire preuve d'unité suite au Brexit
    Tags:
    Union européenne (UE), François Hollande, Royaume-Uni, Europe, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik