Ecoutez Radio Sputnik
    François Hollande

    Hollande annonce des initiatives françaises pour un "sursaut" européen

    © AFP 2018 Geffroy Van Der Hasselt
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    31247

    François Hollande a annoncé vendredi des initiatives françaises pour organiser un "sursaut" européen, après la victoire du "Brexit" au Royaume-Uni.

    Le président François Hollande a affirmé vendredi que "la France serait à l'initiative" après le Brexit pour que "l'Europe se concentre sur l'essentiel", citant la sécurité et la défense, l'investissement pour la croissance et l'emploi et l'harmonisation fiscale et sociale.

    "Un sursaut est nécessaire. L'Europe doit réaffirmer ses valeurs: liberté, solidarité, paix", a-t-il déclaré.

    "Les Britanniques ont décidé de quitter l'Union européenne. C'est un choix douloureux que je respecte", a-t-il déclaré évoquant les résultats du référendum. "Nous devons respecter ce choix et en tirer toutes les conséquences: le Royaume-Uni ne fera plus partie de l'Union européenne".

    Il a ajouté lors d'une déclaration à l'Elysée qu'il se rendrait lundi à Berlin pour rencontrer la chancelière Angela Merkel et "sans doute" le président du conseil italien Matteo Renzi pour "évoquer ce qui doit être fait", avant le Conseil européen mardi et mercredi à Bruxelles.

    Le chef de l'Etat a ajouté qu'il aurait auparavant rencontré les dirigeants des forces politiques françaises.

    L'Union européenne doit tirer "toutes les conséquences" du vote britannique, a-t-il dit, en assurant que les procédures prévues pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union seraient appliquées "rapidement".

    "Le vote des Britanniques met gravement l'Europe à l'épreuve", a-t-il ajouté, en soulignant une "perte de confiance des peuples dans le projet qu'elle porte".

    Le danger est immense face aux populismes, a souligné le président français.

    "Aujourd'hui, c'est l'histoire qui frappe à notre porte, ce qui se joue c'est la dilution de l'Europe", a-t-il dit. "Je ferai tout pour que ce soit le changement profond plutôt que le repli." 

    Néanmoins, François Hollande a souligné que les relations étroites franco-britanniques seraient préservées.

    Les Britanniques ont choisi jeudi de quitter l'Union européenne jeudi, avec 51,9% des voix selon les projections, un saut dans l'inconnu qui porte un coup terrible au projet européen et à leur premier ministre David Cameron.

    Après les résultats du référendum, le premier ministre britannique David Cameron a déclaré que le choix du peuple serait respecté et a annoncé avec des sanglots dans la voix son intention de démissionner, mais il assurera la transition jusqu'en octobre.

    Le premier ministre britannique Cameron a déclaré qu'il souhaitait un nouveau premier ministre pour le Royaume-Uni en octobre pour entamer les négotiations avec l'UE.

    En boutant le Royaume-Uni hors de l'Union européenne, Boris Johnson, l'ancien maire de Londres et bouillonnant chef de file des partisans du Brexit a gagné son incroyable pari et peut désormais frapper à la porte de Downing Street.   

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Après le Brexit, les élites de l'UE ne voudront plus de référendums
    Brexit: Hollande espère relancer la machine européenne après un revers majeur pour l'UE
    Chypre appelle l'UE à faire preuve d'unité suite au Brexit
    Tags:
    sortie de l'UE, référendum, Union européenne (UE), François Hollande, Europe, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik