Ecoutez Radio Sputnik
    La ville syrienne d'Alep

    Syrie: l'armée lance une offensive dans le nord-ouest d'Alep

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    9462

    Les combats se poursuivent dans la ville syrienne d'Alep.

     L'armée syrienne, soutenue par les milices populaires, a lancé dans la nuit de samedi à dimanche une offensive dans les quartiers Khaldieh et Bani Zaid de la ville d'Alep, ayant repris le contrôle d'une usine de coton et de plusieurs immeubles d'habitation, ont annoncé à l'agence Sputnik les milices.

    "Des groupes mobiles de l'armée et nos quelques détachements ont mené cette nuit avec succès une opération spéciale à Khaldieh et Bani Zaid. Actuellement, une usine de coton et plusieurs immeubles d'habitation se trouvent sous notre contrôle", a indiqué un porte-parole des milices.

    Selon lui, avant de lancer l'offensive, l'artillerie et l'aviation ont neutralisé les positions des djihadistes et détruit plusieurs véhicules blindés.

    Toutefois, il a été incapable de dire pour le moment le nombre de djihadistes morts dans cette offensive.

    Alep
    © AFP 2019 Javier Manzano

    "Pendant les premières heures de l'opération, l'armée a réussi à avancer en profondeur dans la ville, reprenant le contrôle des quartiers occupés par les djihadistes. Toutefois, suite à une contre-attaque de ces derniers, il a été décidé de se replier et de se fixer dans l'usine de coton", a précisé l'interlocuteur de l'agence.

    Le territoire sur lequel s'est déroulée l'opération spéciale de l'armée est contrôlé par des groupes alliés du Front al Nosra.

    La partie sud-ouest de la ville contrôlée par l'armée syrienne a été pilonnée à la roquette lors de ces 48 heures. Les tirs ont fait cinq morts parmi les civils et plus de dix blessés.

    La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

    En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes personnes en provenance de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

    Lire aussi:

    L'armée syrienne repousse le Front al-Nosra près d’Alep
    Le Front al-Nosra intensifie l’offensive sur Alep
    Le Front al-Nosra et Ahrar al-Sham s’approchent d’Alep
    Les djihadistes du Front al-Nosra reprennent leurs tirs à Alep
    Tags:
    offensive, armée gouvernementale syrienne, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik