Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Pierre Chevènement

    Chevènement: le "Brexit" peut être un service rendu à l’Europe

    © Flickr/ Jean-Pierre Chevènement
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    34632

    Un ex-ministre français exhorte les dirigeants européens à essayer de comprendre la décision souveraine et courageuse du peuple britannique qui met la démocratie, à savoir le contrôle des décisions qui le concernent, au-dessus de tout.

    La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne peut en réalité rendre un service à l’Europe en offrant une deuxième chance à l’idée européenne, a estimé l'homme politique français Jean-Pierre Chevènement, qui avait occupé par le passé plusieurs postes ministériels. 

    "Le Brexit peut être un service rendu à l’Europe. Il peut être une deuxième chance donnée à l’idée européenne (…), une chance pour l’Europe, qui pourrait lui permettre une refondation démocratique qui articulerait la démocratie qui vit dans les nations avec une démocratie européenne qui reste à construire", a notamment souligné M.Chevènement dans sa tribune publiée par Le Figaro. 

    Et d'ajouter qu'il était nécessaire de limiter au principal la sphère de l'ingérence européenne et de laisser la démocratie respirer librement. 

    "Sortons du déni de démocratie en Europe", a-t-il appelé. 

    L'ancien ministre a déclaré souhaiter la tenue d’une conférence "chargée de redéfinir les institutions européennes" et capable de remettre l’Europe sur les rails. 

    Les Britanniques ont voté jeudi à 51,9% des voix en faveur d'une sortie de l'Union européenne, contre 48,1% de votants favorables au maintien, selon les résultats définitifs publiés vendredi par la commission électorale britannique. Quant aux Ecossais, 62% d'entre eux ont voté pour le maintien de leur pays au sein de l'UE contre seulement 38% pour la sortie de l'UE.

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Brexit: Macron prône un nouveau projet européen et un référendum
    Le Brexit, "une conséquence logique de l'état de l'Europe d'aujourd'hui"
    Brexit : 11 réactions insolites à travers le monde!
    Tags:
    démocratie, ministre, Le Figaro, Union européenne (UE), Jean-Pierre Chevènement, Europe, Royaume-Uni, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik