Ecoutez Radio Sputnik
    Ecosse : vers l'indépendance?

    La plupart des Ecossais prêts pour l'indépendance

    © REUTERS / © Photo: REUTERS/Dylan Martinez
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    29315
    S'abonner

    Les Londoniens, de leur côté, souhaitent proclamer l'indépendance de la capitale britannique et rejoindre par la suite l'UE.

    La plupart des habitants de l'Ecosse sont prêts à soutenir sa sortie du Royaume-Uni en cas de référendum, a annoncé le journal local The Sunday Post.

    Selon un sondage réalisé pour ce journal quelques heures après la publication des résultats du référendum sur le Brexit du 23 mai, 59% des Ecossais préconiseraient actuellement l'indépendance.

    Rappelons que ce sont les Eurosceptiques qui l'ont emporté lors du référendum: 51,9% des Britanniques ont voté pour la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE.

    Or, la plupart des Ecossais — 62% — ont voté pour la préservation du Royaume-Uni au sein de l'UE. Lors du précédent référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, en novembre 2014, 55% des Ecossais s'étaient prononcés pour le maintien de l'Ecosse au sein de la Grande-Bretagne.

    Le cabinet régional des ministres a approuvé la mise au point d'une base légale pour la tenue d'un second référendum sur l'indépendance, a annoncé la première ministre Nicola Sturgeon.

    Le nouveau sondage montre que presque 60% des Ecossais souhaitent quitter la Grande-Bretagne et non l'UE.

    Les Londoniens, de leur côté, souhaitent proclamer l'indépendance de la capitale britannique et rejoindre par la suite l'UE. La pétition ad hoc a déjà récolté environ 160.000 signatures. La plupart des signataires affirment qu'ils se sentent plus Européens que Britanniques.

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    L'Ecosse se prépare à un vote d'indépendance
    Rompuy: le Brexit peut-être la fin du Royaume-Uni
    Le Brexit peut augmenter les chances de Trump à la présidentielle
    La Grande-Bretagne se retire de l'UE, est-ce la faute de Merkel?
    Tags:
    indépendance, référendum, Ecosse, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik