Ecoutez Radio Sputnik
    Edimbourg à la place de Londres

    Edimbourg à la place de Londres: l'UE voit en l'Ecosse son 28e membre

    © AFP 2019 Oli Scarff
    International
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    18124
    S'abonner

    L'Ecosse envisage la possibilité de tenir un nouveau référendum pour déclarer son indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Les fonctionnaires de l'UE ont pour leur part affirmé qu'ils voulaient que l'Ecosse devienne le 28e membre de l'Union.

    "Ces derniers jours, des hauts fonctionnaires européens indiquaient qu'ils voyaient en l'Ecosse le 28e membre de l'Union", a déclaré le ministre écossais de l'Agriculture Fergus Ewing.

    Les dirigeants écossais ont exprimé leur volonté de maintenir des relations étroites avec Bruxelles. Le 28 juin, une proposition pourrait être soumise au parlement écossais, laquelle viserait à autoriser la région à négocier avec le gouvernement britannique, les administrations des autres régions du Royaume-Uni, les institutions européennes et les chefs des pays membres de la communauté. Tout cela aura pour but de protéger les relations entre Edimbourg et Bruxelles.

    Nicola Sturgeon
    © AP Photo / Pablo Martinez Monsivais
    Auparavant, la première ministre écossaise Nicola Sturgeon a appelé sans équivoque le parlement écossais à voter contre le Brexit en soulignant que l'Ecosse avait voté pour rester dans l'UE. Elle a évoqué la possibilité pour l'Ecosse d'opposer son véto aux résultats du référendum sur le Brexit.

    En effet, les Ecossais ont voté le 23 juin en grande majorité (62%) pour le maintien dans l'UE. Les Nord-Irlandais ont fait de même.

    En 2014, l'Ecosse avait déjà tenu un référendum sur l'indépendance. 55% des électeurs s'étaient prononcés contre la séparation d'avec le Royaume-Uni.

    Cependant, selon un sondage réalisé pour le Sunday Times vendredi et samedi, 52% des Ecossais veulent désormais que leur pays se sépare du reste du Royaume-Uni et que l'Ecosse devienne membre de l'Union européenne. Selon un autre sondage, 59% des Ecossais auraient des velléités indépendantistes, contre 32% qui souhaiteraient rester au sein du Royaume-Uni. Les autres sont indécis.

    Affaire à suivre.

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Brexit: l'Ecosse entend rester au sein de l'UE
    La plupart des Ecossais prêts pour l'indépendance
    L'Ecosse se prépare à un vote d'indépendance
    "Le Brexit poussera à un référendum sur l'indépendance de l'Ecosse"
    Tags:
    indépendantistes, indépendance, Union européenne (UE), Nicola Sturgeon, Ecosse, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik