Ecoutez Radio Sputnik
    L'attentat d'Istanbul

    L'attentat d'Istanbul fait 36 morts, les indices pointent vers l'EI

    © REUTERS / Osman Orsal
    International
    URL courte
    Attentat à l'aéroport d'Istanbul (16)
    32023

    Des ressortissants étrangers comptent parmi les victimes de l'attaque terroriste à l'aéroport de la capitale turque.

    Un bilan officiel fait état de 36 morts suite au triple attentat mardi soir à l'aéroport international d'Istanbul-Atatürk, rapporte Reuters.  

    Trois kamikazes se sont fait exploser à l'entrée de l'aéroport après avoir ouvert le feu dans le hall des départs, tuant au moins 36 personnes et en blessant près de 150 autres, annoncent les autorités turques.

    Les premiers indices impliquent l'organisation djihadiste Etat islamique (EI), a déclaré tard dans la nuit le premier ministre turc, Binali Yildirim.

    Un haut fonctionnaire anonyme turc a quant à lui fait état de 50 morts et évoque quatre assaillants, rapporte AP. 

    Parmi les blessés on compte un citoyen russe qui aurait été blessé à la jambe et dont la citoyenneté a été confirmée à l'hôpital.

    Le ministère des Affaires étrangères ukrainien a déclaré qu'une Ukrainienne figurait sur la liste des morts. Un autre Ukrainien serait sur celle des blessés.
     
    Parmi les blessés, qui seraient près de 150 selon un bilan obtenu par le groupe de presse HaberTurk, un petit nombre est dans un état grave, a précisé le chef du gouvernement, ajoutant qu'il était probable que des ressortissants étrangers aient été tués.

    L'attaque, qui n'a pas été revendiquée à ce stade, a débuté vers 21h50 (18h50 GMT). Les trois kamikazes sont arrivés en taxi à l'aéroport. "Les premiers indices montrent que chacun des trois kamikazes s'est fait exploser après avoir ouvert le feu", a précisé Yildirim.

    Les policiers en faction à l'entrée de l'aéroport ont tiré sur les assaillants juste avant qu'ils atteignent les contrôles de sécurité du terminal des arrivées et ceux-ci ont riposté et actionné leurs charges explosives, a dit un des responsables.

    L'attentat comporte des similitudes avec les attaques du 22 mars à Bruxelles, où 16 personnes ont été tuées à l'aéroport de Zaventem dans des explosions déclenchées par des kamikazes de l'EI. Seize autres personnes ont été tuées dans un attentat-suicide à la station de métro Maelbeek, dans le centre de Bruxelles.

    A l'issue d'une réunion de crise, le président Recep Tayyip Erdogan a vivement condamné dans un communiqué cet attentat qui visait selon lui à "déstabiliser la Turquie en faisant couler le sang des innocents".

    Dossier:
    Attentat à l'aéroport d'Istanbul (16)

    Lire aussi:

    Double attentat à l'aéroport international Atatürk, plusieurs victimes et blessés
    Une explosion dans le centre d'Istanbul
    Une explosion fait des victimes à Istanbul
    Tags:
    attentat suicide, kamikaze, attentat, terrorisme, Etat islamique, Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik