Ecoutez Radio Sputnik
    Ligurie

    La Ligurie adopte une résolution sur la levée des sanctions anti-russes

    © CC BY-SA 2.0 / Jeremy Nelson
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    11470
    S'abonner

    Le conseil régional de la Ligurie (nord de l’Italie) a adopté ce mercredi une résolution appelant le gouvernement du pays à condamner la politique de l'Union européenne à l'encontre de la Crimée et à lever les sanctions économiques occidentales visant l'économie russe.

    26 des 31 membres du conseil régional se sont exprimés en faveur du document. Son texte précise que le président du conseil régional de la Ligurie ainsi que le chef de cette région italienne s'engagent à mener un travail actif avec le parlement et le gouvernement du pays tout comme avec les institutions de l'Union européenne dans le but de réviser les relations entre la Russie et l'UE. Un autre objectif est la mise en place d'un comité chargé de recueillir des signatures en faveur de la levée des sanctions antirusses.

    En outre, les auteurs du document s'adressent au gouvernement italien l'appelant à "exhorter l'UE à changer sa position sur la Crimée", soulignant la nécessité de reconnaître la volonté des habitants de la péninsule exprimée lors du referendum sur l'adhésion à la Russie, tenu au printemps 2014.

    La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77% des Criméens et 95,6% des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été "offerte" à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954. Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer ce territoire comme le sien. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions antirusses en 2014.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    La Lombardie pourrait reconnaître la Crimée russe
    Après la Vénétie, la Lombardie reconnaîtra-t-elle la Crimée russe?
    Italie : la Lombardie appelle les autorités italiennes à ne pas soutenir les sanctions contre la Russie
    Tags:
    sanctions antirusses, résolution, Union européenne (UE), Ligurie, Italie, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik