International
URL courte
2815
S'abonner

La star hollywoodienne, Keanu Reeves, s'est rendu au siège du parlement britannique, après quoi aussi bien des hommes politiques du Royaume-Uni, que les journalistes se sont mis à poster les photos prises en compagnie de cette vedette sur les réseaux sociaux.

Les clichés de Keanu Reeves en compagnie des législateurs britanniques ont poussé les internautes à s'interroger sur les buts de cette visite au parlement.

Plusieurs d'entre eux ont attiré l'attention sur le fait que cette visite intervenait en pleins débats sur l'avenir du leader du Parti travailliste Jeremy Corbyn. Certains internautes ont même suggéré que cette visite avait des dessous politiques et ont même invité (bien évidemment sans sérieux) la star de la trilogie Matrix à succéder au premier ministre David Cameron, qui a récemment annoncé sa démission.

​D'autres internautes ne cachaient pas leur surprise et même suggéraient que M. Reeves envisageait de rejoindre le cabinet fantôme.

"Nous avons rencontré Keanu Reeves et évoqué le développement de l'industrie cinématographique dans les Midlands de l'Ouest", précise le conservateur Mark Pritchard.

​"… et si ce n'était pas suffisamment surréaliste… Keanu Reeves vient de faire apparition au parlement… J'ai l'impression que c'est Matrix", dit le journaliste Faisal Islam.

Ainsi, nous voyons que la visite n'était pas politique. L'acteur n'était venu en fait que pour discuter des questions relatives au développement de l'industrie cinématographique.

Le 24 juin, le premier ministre britannique David Cameron a annoncé sa démission, une décision qui repose sur les résultats du référendum sur l'avenir du Royaume-Uni au sein de l’UE. A l'issue du vote, 51,9% des Britanniques se sont prononcés en faveur du Brexit.

Lire aussi:

Johnny Depp: l'acteur rend visite à des enfants malades en Jack Sparrow
L’acteur hollywoodien Orlando Bloom s’est rendu dans le Donbass
Un acteur belge dans le rôle de Poutine?
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Tags:
Royaume-Uni, David Cameron, Keanu Reeves, parlement britannique, Internet, réseaux sociaux, premier ministre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook