Ecoutez Radio Sputnik
    Fil de fer barbelé. Image d'illustration

    Un tunnel creusé par les prisonniers juifs des SS retrouvé en Lituanie

    © Flickr/ Carlo De Pieri
    International
    URL courte
    9170

    Cette découverte, symbolisant la victoire de l'espoir sur la désespérance, n'a pu être retrouvée que grâce aux nouvelles technologies.

    En Lituanie, une équipe d'archéologues israéliens a découvert un passage souterrain que les prisonniers d'un camp de concentration ont creusé de leurs mains et à l'aide de cuillères un an avant la fin de la Deuxième Guerre mondiale, a déclaré l'Autorité des antiquités d'Israël qui s'occupait des recherches archéologique.

    Le passage a été trouvé dans la localité de Paneriai, près de la capitale lituanienne Vilnius, où les SS et leurs collaborateurs locaux ont éliminé 100.000 personnes dont 70.000 juifs enterrant leurs corps dans des fossés profondes. Lorsque l'armée Rouge a lancé une grande offensive, les nazis ont décidé de cacher les traces de leurs crimes et ont obligé 80 prisonniers du camp du Stutthof (nord de l’actuelle Pologne) à exhumer les cadavres et à les brûler.

    "Ils travaillaient enchaînés, étant conscient que lorsque ce travail sera fini, ils affronteront eux-aussi la mort. Une partie des travailleurs ont décidé de s'évader, en creusant un tunnel depuis le fossé où les nazis les détenaient. Ils ont mis trois mois à creuser ce passage de 35 mètres à la main et en utilisant des cuillères", lit-on dans le message de l'Autorité.

    La tentative d'évasion a eu lieu le 15 avril 1944. La plupart des 40 participants à l'évasion ont été rattrapés et assassinés par les SS, seuls 11 prisonniers ont réussi à s'enfuir, à trouver les groupes de résistants et à survivre.

    Après la guerre, la localisation exacte de ce site a été oublié et ce n'est que maintenant que les archéologues ont réussi à le retrouver par le biais de technologies modernes permettant de découvrir les espaces vides souterrains.

    "Notre découverte est une preuve, qui réchauffe notre cœur, de la victoire de l'espoir sur la désespérance. Le tunnel retrouvé démontre non seulement les horreurs de l'holocauste, mais également met en relief une forte envie de vivre", déclare un porte-parole de l'Autorité.


    Lire aussi:

    Un Allemand sur dix souhaite que son pays soit dirigé par un "führer"
    Scandale! "Mein Kampf" disponible dans les kiosques italiens
    Des chaussettes d'Hitler aux enchères
    En Italie, nier l'holocauste est désormais passible d'une peine de prison
    Tags:
    passage souterrain, archéologues, tunnel, camp de concentration, Seconde Guerre mondiale, Vilnius, Lituanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik