International
URL courte
93545
S'abonner

Les médias turcs affirment que l'attaque terroriste contre l'aéroport Atatürk d'Istanbul a été orchestrée par Ahmed Tchataïev, originaire de la Tchétchénie (Caucase russe).

Selon le journal Yeni Safak, un des kamikazes qui s'est fait exploser à l'aéroport s'appelait Osman Vadinov et provenait également de Tchétchénie ou du Daghestan.

Les deux hommes sont considérés comme étant liés à Daech, tandis que le Comité national antiterroriste russe (NAK) qualifie Ahmed Tchataïev de principal recruteur et instructeur des terroristes envoyés par Daech en Europe.

Interpellé en Russie pendant la Seconde guerre de Tchétchénie (1999-2000), Tchataïev a évité un peine de prison et s'est installé en Autriche où il a reçu le statut de réfugié. En mars 2008, il a été arrêté avec d'autres ressortissants tchétchènes dans la ville suédoise de Trelleborg en possession de fusils Kalachnikov, de munitions et d'explosifs.

Après avoir passé un an dans une prison suédoise, Tchataïev s'est rendu en Ukraine, où il a été interpellé sur la demande des forces de l'ordre russes. Cependant, Moscou n'a pas obtenu son extradition en raison de son statut de réfugié en Autriche.

Un an après, Tchataïev a été arrêté en Géorgie après un affrontement entre un groupe de combattants et les forces de sécurité locales, dans lequel 14 personnes ont trouvé la mort. La justice l'a reconnu non coupable, après quoi il s'est rendu en Syrie où il était chargé, selon Moscou, de l'ensemble de la "destination russe" de Daech.

La fusillade et les explosions perpétrées le 28 juin dernier à l'aéroport d'Istanbul ont fait 43 morts, dont 13 étrangers, ainsi que près de 150 blessés.

Lire aussi:

#PrayForTurkey: la réaction des internautes à l'attentat d'Istanbul
Le monde politique condamne l'attentat à l'aéroport Atatürk d'Istanbul
La Turquie bloque les réseaux sociaux après l'attentat d'Istanbul
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Tags:
arrestation, extradition, lutte antiterroriste, attentat, justice, terrorisme, djihadisme, réfugiés, aéroport Ataturk d'Istanbul, Seconde guerre de Tchétchénie (1999-2000), Comité national antiterroriste russe (NAK), Etat islamique, Ahmed Tchataïev, Daghestan, Istanbul, Suède, Tchétchénie, Turquie, Autriche, Géorgie, Syrie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook