International
URL courte
32492
S'abonner

La famille d'Oleg Pechkov, le pilote russe tué par des terroristes après s'être éjecté de l'avion abattu par la Turquie, dit ne vouloir accepter aucuns dédommagements de la part de la Turquie, a déclaré le frère du pilote.

"Non, bien sûr, c'est du délire, personne ne prépare aucune requête adressée à la Turquie pour demander des compensations. Pensez-vous que nous allons maintenant demander des compensations quelconques? Nous n'avons même pas pensé à ça. Même si on nous propose de nous indemniser, personne n’acceptera. Ce n'est même pas humiliant, c'est horrible", a déclaré Pavel Pechkov.

Le maire de la ville turque de Kemer Mustafa Gül a proposé d'offrir une maison à la famille du pilote russe lors d’une rencontre avec le consul général russe à Antalya Alexandre Tolstopyatenko.

Le maire a présenté ses condoléances à la famille du pilote défunt et a souligné que lui et ses compatriotes seraient ravis d'accueillir sa famille à Kemer.

"Lors de la rencontre avec le consul général russe à Antalya, nous avons annoncé cette proposition au nom des organisations civiles de Kemer et tous les employés de l'industrie du tourisme de la ville. Nous voulons vraiment que nos relations soient rétablies le plus vite possible. Comme nous le savons, après que l'avion a été abattu, le pilote russe a subi une attaque inhumaine et a été tué. Suite à cet incident tragique nous présentons nos profondes condoléances à la famille du défunt et proposons d'offrir à ses proches une maison à Kemer. Nous espérons que cette proposition sera acceptée par Moscou et par la famille du pilote", a déclaré Mustafa Gül dans un commentaire à Sputnik.

Plus tôt, le premier ministre turc Binali Yıldırım avait annoncé que son pays n'envisageait pas de verser des compensations à la Russie pour le bombardier russe Su-24, engagé dans l'opération antiterroriste en Syrie, abattu par les forces aériennes turques.

Lundi 27 juin, le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan avait présenté ses excuses pour la destruction en novembre 2015 du bombardier russe.

Le 24 novembre dernier, les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe Su-24 engagé dans l'opération antiterroriste en Syrie sous prétexte de violation de sa frontière nationale. Le pilote du Su-24 Oleg Pechkov a été tué par des combattants opérant dans la région après s'être éjecté en parachute.

L'incident a provoqué une brusque dégradation des relations entre la Turquie et la Russie, qui a notamment suspendu le régime sans visas entre les deux pays. Comme préalable à la normalisation des rapports avec Ankara, Moscou a exigé des excuses officielles pour la mort de son pilote et une compensation pour l'avion abattu.


Lire aussi:

Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Les Américains vont débarquer à La Rochelle «pour renforcer le flanc Est de l’Europe face à la Russie»
Une femme meurt en chutant d'un manège d’un parc d’attractions dans l’Oise
Tags:
compensation, indemnisation, avion abattu, Su-24, Oleg Pechkov, Mustafa Gül, Antalya, Kemer, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook