Ecoutez Radio Sputnik
    Une frappe aérienne de la coalition en Irak

    Une frappe de la coalition tue deux chefs militaires de Daech en Irak

    © AP Photo / Rwa Faisal
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    10213

    La coalition dirigée par les Etats-Unis poursuit sa lutte contre Daech en Irak.

    Une frappe aérienne de la coalition a supprimé deux chefs militaires de Daech à Mossoul, la place forte des djihadistes dans le nord de l'Irak, a annoncé vendredi le Pentagone dans un communiqué.

    "Les forces de la coalition ont réalisé une frappe aérienne contre deux chefs militaires haut placés de Daech à Mossoul, en Irak, qui les a tués sur le coup", indique le communiqué.

    Selon le Pentagone, il s'agit de Basim Muhammad Ahmad Sultan al-Bajari, vice-ministre de la guerre de Daech et de Hatim Talib al-Hamdumani, commandant militaire de Daech à Mossoul.

    Le communiqué précise qu'al-Bajari était un terroriste chevronné, ayant fait partie d'Al-Qaïda, et qu'il a dirigé l'offensive de Daech lors de la prise de Mossoul en 2014.

    Après avoir libéré Falloujah, l’armée irakienne se dirige vers le dernier bastion de l’organisation djihadiste Etat islamique: Mossoul. En un an, Daech a perdu les deux tiers de ses territoires en Irak. La "mère des batailles" s’annonce dure et longue.

    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    Daech tombe, victime du VIH, à Mossoul
    L'armée irakienne poursuit Daech près de Falloujah et de Mossoul
    L'armée irakienne ouvre un second front anti-Daech à Mossoul
    Tags:
    frappe aérienne, coalition anti-Daech, Pentagone, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik