International
URL courte
Crash du vol MS804 d'EgyptAir (53)
0 80
S'abonner

La deuxième boite noire de l'avion d'Egyptair pourra être utilisée par les enquêteurs de la commission égyptienne.

Le module de mémoire de l'enregistreur de voix de l'avion d'Egyptair qui s'est abîmé en Méditerranée le 19 mai dernier est exploitable, lit-on dans un communiqué de la commission d'enquête égyptienne. 

Cependant, les spécialistes français qui ont travaillé sur la restauration de la boîte noire ont dû remplacer plusieurs détails sur les microcircuits de son module de mémoire.

Les membres de la commission envisagent de rentrer au Caire pour commencer à décrypter les données de cette boîte noire.

Il est à noter que l'intégralité du vol avait été enregistrée jusqu'au moment du crash.

Auparavant, les médias avaient annoncé que l'analyse de l'un des enregistreurs de l'avion d'EgyptAir avait confirmé que les alertes antifumée s'étaient déclenchées avant le crash.

Un Airbus A320 de la compagnie EgyptAir assurant le vol MS804 entre Paris et Le Caire a disparu au-dessus de la Méditerranée dans l'espace aérien égyptien dans la nuit du 18 au 19 mai avec 66 personnes à son bord. Aucun survivant n'a été retrouvé.


Dossier:
Crash du vol MS804 d'EgyptAir (53)

Lire aussi:

EgyptAir: une boîte noire confirme la présence de fumée avant le crash
Crash d'EgyptAir: des experts français réparent une boîte noire
Les boîtes noires de l'avion d'EgyptAir envoyées en France pour réparation
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
enquête, crash d'avion, vol, boîte noire, France, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook