International
URL courte
18641
S'abonner

L'armée syrienne élargit son offensive contre les djihadistes de l'Etat islamique en soumettant leurs positions à des frappes aériennes et à des pilonnages d'artillerie.

L'Armée de l'air syrienne a détruit des postes de commandement du groupe terroriste Etat islamique (Daech) dans les provinces de Raqqa et de Deir ez-Zor et a porté une frappe sur un convoi de djihadistes dans la province de Homs, rapporte dimanche l'agence SANA. 

"L'aviation a détruit un poste de commandement près de la base aérienne de Tabka dans la province de Raqqa et un autre qui se situait près de l'aérodrome militaire de Deir ez-Zor", lit-on dans le communiqué.  

Le document précise par ailleurs que, dans la province de Homs, près de Khneifis et d'Al-Soukhna, les avions syriens ont détruit des convois chargés de matériels de guerre. 

La guerre fait rage en Syrie depuis maintenant plus de cinq ans. Bien que l’intensité des combats ait baissé ces derniers temps, les belligérants continuent d’acheminer d’importants renforts, ce qui ne va malheureusement pas dans le sens d'une cessation des hostilités.

Lire aussi:

Moscou met en garde contre des frappes visant les forces syriennes
Daech perd un aéroport en Syrie
Syrie: les forces progouvernementales progressent vers un fief de Daech
Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Tags:
terrorisme, armée de l'air, frappe aérienne, hostilités, Etat islamique, Deir ez-Zor, Homs, Raqqa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook