Ecoutez Radio Sputnik
    Mission accomplie: Mister Brexit s’en lave les mains

    Mission accomplie: Mister Brexit s’en lave les mains

    © REUTERS / Dylan Martinez
    International
    URL courte
    1276016

    Une fois l’objectif de sa vie atteint et les jours de la Grande-Bretagne dans l’UE comptés, Nigel Farage annonce sa démission à la tête du parti eurosceptique Ukip.

    Alors que l'avenir de la Grande-Bretagne reste flou, le partisan le plus fervent du Brexit s'en lave les mains: désormais, c'est aux autres de payer la casse.

    "Mon objectif de sortir de l'UE est atteint (…) j'ai accompli ma mission", a déclaré M. Farage lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'il quittait par conséquent la tête de l'Ukip, cité par l'AFP.

    La sortie du Royaume Uni de l'Union européenne, l'ancien trader de 52 ans en a rêvé nuit et jour depuis qu'il a co-fondé, en 1993, le "United Kingdom Independence Party".

    Maintenant que les modalités de la sortie de l'UE interloquent les deux parties, que l'Ecosse cherche à négocier avec Bruxelles son indépendance et que des millions des Britanniques exigent un nouveau vote, M. Farage claque la porte, persuadé que le moment est parfait: "Je pense donc qu'il est juste que je m'écarte de la direction d'Ukip." 

     

    Les internautes n'ont pas tardé à régir à la démission de Mister Brexit. Ils ont été nombreux à dénoncer son refus d'assumer la responsabilité pour l'avenir de son pays après le vote qui semble changer à jamais histoire de la Grande-Bretagne.

    ​Les Français n'ont pas laissé non plus cette nouvelle sans commentaires.

    ​Le député europhobe, qui triomphe depuis les résultats du référendum, "victoire des gens modestes contre les pouvoirs établis", selon lui, prédit également que les Britanniques "ne seront pas les derniers à quitter l'UE".

     

    Lire aussi:

    Brexit: dis-moi, Google, comment je change de citoyenneté pour rester dans l'UE?
    Brexit: bon vent, les copains!
    Travailleurs détachés: après le Brexit, Manuel Valls menace Bruxelles
    Contre le Brexit? L’UE vous accueillera à bras ouverts
    Tags:
    démission, Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip), Nigel Farage, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik