International
URL courte
9570
S'abonner

Saїf al-Islam, fils du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, a échappé à la peine de mort et a été libéré en vertu d'une loi d'amnistie.

Selon la chaîne libanaise Al-Mayadeen, les avocats de Saїf al-Islam ont fait appel à la Cour pénale internationale de La Haye (CPI) avec la demande de renoncer aux poursuites au motif que le fils de Kadhafi avait déjà été condamné en Libye. Selon la pratique juridique admise, nul ne peut être jugé deux fois pour une seule et même infraction.

Fin juillet 2015, Saїf al-Islam, le second fils de Mouammar Kadhafi, avait été reconnu coupable par un tribunal d'avoir commis des crimes de guerre lors des tentatives de réprimer la révolte populaire en 2011.

Kadhafi-fils a été arrêté sur le territoire libyen en novembre 2011. Depuis lors, il est détenu dans la ville de Zentan (nord-ouest) par un groupe d'anciens insurgés opposés au gouvernement de Tripoli qui refusent de le transférer vers la capitale ou à la CPI, qui a également émis un mandat d'arrêt à son encontre pour crimes contre l'humanité.

Le procès libyen de Saїf al-Islam Kadhafi, présenté à l'époque comme le successeur potentiel de Mouammar Kadhafi, a été critiqué par les militants des droits de l'homme en raison des restrictions d'accès de la défense et marqué par un différend avec la CPI au sujet de sa compétence à juger Saïf al-Islam.

Une dizaine d'autres proches de l'ex-dirigeant libyen, dont l'ancien chef des services de renseignement Abdallah al Senoussi et l'ex-premier ministre du pays Baghdadi al Mahmoudi avaient également écopé de la peine capitale.

Lire aussi:

Libye: fuite d’une vidéo montrant le fils de Kadhafi torturé par ses geôliers
Libye: un fils de Kadhafi condamné à mort via Skype
Le sort tragique de la famille Kadhafi
Exclusif: l'Occident savait que Kadhafi comptait quitter le pouvoir
Tags:
peine de mort, Cour pénale internationale (CPI), Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam Kadhafi, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook