International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
5220
S'abonner

Le député européen lituanien Antanas Guoga a officiellement présente sa candidature au poste de chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP). Avec son programme pro-européen, il appelle à reconsidérer les résultats du référendum sur le Brexit.

Le siège de Nigel Farage, ex-chef du parti UKIP, est encore chaud mais il y a déjà des candidats qui n’hésitent pas à convoiter les rênes du parti eurosceptique, l’un des inspirateurs du Brexit.

Antanas Guoga, connu sous son nom de joueur Tony G, est actuellement député européen lituanien. Malgré son appartenance au Mouvement libéral de la république de Lituanie (LRLS), M. Guoga espère l’emporter avec son programme pro-européen.

"Eh bien, je pensais qu’il (le parti UKIP) lui manquait quelque chose et j’ai pensé qu'il avait besoin d'un angle différent parce que beaucoup de gens changent d’avis, même ceux qui ont voté pour le Brexit, même les membres de UKIP", a fait savoir M. Guoga.

"Je suis totalement pro-UKIP mais je veux que nous restions dans l’Europe tous ensembles. C’est juste un point de vue différent. Mon objectif principal est de me battre pour rester dans l'Union européenne, pour élargir le marché unique et pour protéger l'intérêt de tous les Européens, et surtout, bien sûr, la population britannique", explique le député européen.

M. Guoga n’est pas du tout un ancien du parti qui existe depuis 1993, il a adhéré il y a quelques jours. Toutefois, il est plein d’enthousiasme pour poursuivre ses objectifs.

"Les règles internes de UKIP, que vous pouvez trouver en ligne, indiquent que tous les membres du parti peuvent présenter leur candidature, alors j’ai rejoint le parti hier et en tant que membre du parti, j'attends ma confirmation pour être candidat au poste de leader du parti", a déclaré Tony G.

Comme première initiative politique, M. Guoga souhaite donner son salaire à des fins de bienfaisance.

"Ma promesse, et je tiens toujours mes promesses, est que je vais donner mon salaire, soit environ 10.000 livres par mois, au NHS (National Health Service, le système de santé publique du Royaume-Uni, ndlr)", a conclu Antanas Guoga.


Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

Une vague de racisme à Londres après le Brexit
L'Onu désapprouve les critiques envers les personnes âgées à cause du Brexit
Après le Brexit, Paris pourrait-il ravir la couronne financière à Londres?
Le Brexit pousse les Juifs britanniques à obtenir la citoyenneté allemande
Erasmus, prochain épisode de "l'apocalypse" du Brexit?
Tags:
politiciens, poker, candidats, candidature, politique, UKIP, Antanas Guoga (Tony G), Nigel Farage, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook