International
URL courte
1192
S'abonner

Les Forces démocratiques syriennes ont gagné du terrain à Manbij, une ville contrôlée par Daech.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont paré une contre-attaque de Daech et ont gagné du terrain à Manbij (nord de la Syrie), a annoncé l'envoyé spécial du président américain auprès de la coalition Brett McGurk.

"Une contre-attaque désespérée près de Manbij s'est terminée par une grande défaite de Daech. Les partenaires des FDS construisent une solide place d'armes dans la ville", écrit le responsable américain sur son compte Twitter.

​Jeudi, une source dans les troupes kurdes a annoncé que les troupes des FDS s'étaient vues privées d'appui de feu de la part de la coalition dirigée  par les Etats-Unis lors de leur offensive lancée à Manbij. Dans le même temps, le commandement américain au Proche-Orient (CENTCOM), qui mène les opérations en Irak et en Syrie, a annoncé que les avions de la coalition avaient réalisé mercredi 11 frappes dans la région de Manbij.

​L'opération visant à libérer la ville, dont la population était estimée à plus de 78.000 habitants avant le début du conflit en Syrie, est menée depuis un mois. Cette opération est réalisée par les forces kurdes et arabes unies, soutenues par les frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis.

Lire aussi:

Syrie: des habitants de Manbij exécutés par Daech
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Tags:
contre-attaque, coalition anti-Daech, Forces démocratiques syriennes (FDS), Etat islamique, Brett McGurk, Minbej, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook