International
URL courte
3129
S'abonner

La Grande-Bretagne est décidée à rejoindre l'Otan dans sa lutte contre la "menace russe".

Un bataillon de 500 militaires sera déployé en Estonie et 150 hommes seront basés en Pologne pour "rassurer" ces pays, a annoncé le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, cité par la BBC.

Selon le ministre, cette démarche fait partie de l'engagement de l'Otan d'avoir quatre bataillons à sa frontière orientale suite à l'"annexion russe de la Crimée".

Le responsable britannique a indiqué que cela visait à "dissuader la Russie de toute agression ultérieure".

Selon lui, les pays de l'Europe de l'Est membres de l'Otan "sentent une énorme pression de la part de la Russie qui mène des exercices d'envergure à leurs frontières, survole leurs espaces aériens, etc."

Toutefois, les cercles politiques baltes s'inquiètent de la potentielle réaction de Moscou à une telle démarche. Auparavant, la Russie avait promis de déployer environ 30.000 militaires à proximité de sa frontière occidentale si l'Otan décidait d'envoyer des bataillons supplémentaires en Europe de l'Est.

La Grande-Bretagne a déjà des militaires présents dans plus de 80 pays, s'acquittant de missions différentes, dont 450 soldats en Afghanistan et plus de 275 conseillers militaires en Irak.

Lire aussi:

"L’Otan devient de plus en plus une alliance de la guerre"
Le nouveau siège de l’OTAN
Obama veut que l'Otan et l'UE conjuguent leurs efforts de sécurité
Tags:
troupes, OTAN, ministère britannique de la Défense, Michael Fallon, Estonie, Pologne, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook