International
URL courte
1194
S'abonner

Lieu de transit, l’Amérique centrale risque d'être confrontée à une crise des migrants comparable à celle qui a frappé l’Europe.

Alors que l'Europe intensifie ses efforts pour lutter contre la crise migratoire, le flux de migrants africains vers les Etats-Unis s'intensifie. Environ 600 Africains se sont retrouvés récemment bloqués à la frontière nord du Costa Rica. Mais en réalité, le pays n'est qu'une étape transitoire pour la plupart d'entre eux, leur destination finale étant les Etats-Unis.

La situation dans laquelle se sont retrouvés tous ces gens est loin d'être facile: d'un côté, comme ils cherchent à attendre les Etats-Unis, les autorités costariciennes ne s'empressent pas de leur délivrer le statut de migrants. De l'autre, les autorités nicaraguayennes, pays voisin et leur prochaine destination, ont fermé la frontière. L'expulsion, elle aussi, est impossible: nombre d'entre eux n'ont pas de papiers et sont incapables d'expliquer de quel pays ils viennent.

Tandis que les autorités costariciennes cherchent à arriver à un compromis et à élaborer des mesures ultérieures, les migrants ne cessent d'affluer. Selon les pronostics, ils seront bientôt des milliers.

Lire aussi:

La Suède déterminera l'âge des migrants grâce à leurs genoux
Johnny, chasseur de migrants: l’antihéros qui critique la politique de l’UE
Les campements de migrants en plein Paris, devraient-ils être permis?
Migrants: plus de 10.000 morts en Méditerranée depuis 2014
Tags:
migrants, Afrique, Costa Rica, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook