Ecoutez Radio Sputnik
    Sommet de l'Otan à Varsovie

    Quel scandale! La TV polonaise dénature les propos critiques d'Obama

    © AFP 2019 Mandel NGAN
    International
    URL courte
    6360
    S'abonner

    Après la Commission européenne et le Conseil de l’Europe, c’est au tour des Etats-Unis de se montrer inquiets quant à l’état de la démocratie en Pologne, et le président américain Barack Obama n'a pas tardé à faire des remontrances à Varsovie.

    Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue polonais Andrzej Duda en marge du sommet de l'Otan à Varsovie, le président américain Barack Obama a critiqué les amendements à la loi sur le Tribunal constitutionnel de la Pologne, mais ses propos ont été dénaturés par la télévision du pays.

    "J'ai fait part au président Duda de nos inquiétudes à propos de certaines actions et de l'impasse autour du Tribunal constitutionnel (…) En tant qu'ami et allié de la Pologne, les Etats-Unis exhortent toutes les parties à œuvrer en commun à la progression de la démocratie dans le pays", a notamment déclaré le locataire de la Maison Blanche. 

    Néanmoins, la chaîne Telewizja Polska a donné à ses spectateurs une tout autre interprétation des propos tenus par le président des Etats-Unis, en prétendant qu'il "avait hautement évalué les progrès réalisés par la Pologne sur la voie de la démocratie". La presse internationale, dont le quotidien britannique The Independent, s'en est vite aperçue et l'a signalé. 

    "95% de la rencontre ont été consacrés aux problèmes de l'Otan et de la sécurité, mais M.Obama a hautement évalué les succès remportés par la Pologne en matière de démocratie (…) Quant à la situation autour du Tribunal constitutionnel, le président américain s'est déclaré convaincu que l'affirmation des valeurs démocratiques se poursuivrait en Pologne", telle a été en substance l'interprétation du correspondant de la chaîne polonaise. 

    Ainsi, les souverainistes du PiS (Droit et Justice), hôtes du sommet de l’Otan et particulièrement sensibles aux échos émanant de Washington, n’ont pas échappé à une remontrance publique de la part de Barack Obama, alors que la crise constitutionnelle dans laquelle la Pologne est plongée depuis six mois est loin d’être résolue.

    Lire aussi:

    UE, Pologne: la lune de miel est finie
    L'UE pourrait décréter des sanctions contre la Pologne
    La Pologne souhaite devenir membre à part entière de l'Otan dès juillet
    Tags:
    président, critiques, tribunal, loi, amendements, présidence américaine, PiS (Droit et Justice), Tribunal constitutionnel polonais, Telewizja Polska, OTAN, Andrzej Duda, Barack Obama, Washington, États-Unis, Varsovie, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik