International
URL courte
2312
S'abonner

Avant sa mort, le suspect principal de la fusillade de Dallas a écrit avec son sang un message qui contenait quelques lettres et quelques symboles sur un mur, selon la police.

Micah Xavier Johnson, âgé de 25 ans a été interpellé par la police dans un garage de Dallas dans lequel il avait laissé des inscriptions sur un mur. "Il a écrit les lettres R, B et d'autres signes", rapporte le chef de la police de Dallas David Brown cité par AP. Les services de sécurité mènent des perquisitions dans son appartement pour déchiffrer l'inscription.

Selon la police, M.Johnson agissait comme un militaire confirmé et a changé à plusieurs reprises de positions au cours des échanges de tirs avec la police. La chaîne télévisé CNN, a auparavant annoncé que lors de l'affrontement avec la police M. Johnson a proféré des menaces concernant "des bombes dans le centre-ville" et a dit que "la fin de la ville est proche".

Des livres sur la tactique de combat ainsi qu'un arsenal et du matériel pour la construction de bombes ont été découverts au domicile du tireur. Les policiers en ont fait la conclusion que M.Johnson avait planifié une plus grande attaque.

Cinq policiers ont été tués par des tirs jeudi pendant un rassemblement à Dallas pour protester contre la mort de deux hommes noirs tués par les forces de l'ordre.

Lire aussi:

On connaît le nom du tireur de Dallas
Les réseaux sociaux déplorent les victimes de Dallas
Les images de la fusillade de Dallas
Fusillade à Dallas: Obama dénonce l'attaque planifiée
Tags:
tuerie de Dallas, perquisition, police, Micah Xavier Johnson, Dallas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik