International
URL courte
129
S'abonner

Le vétéran d'Afghanistan responsable de la mort de 5 policiers disposait d'un arsenal de guerre si important qu'il aurait pu avoir des effets dévastateurs dans la ville.

L'ancien soldat noir qui a tué des policiers à Dallas préparait une attaque à la bombe dévastatrice, ont annoncé les autorités dimanche, appelant au calme après plusieurs arrestations lors de manifestations.

Plus de 200 interpellations ont été effectuées par les forces de l'ordre dans plusieurs villes des Etats-Unis lors de manifestations qui ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, dans un contexte de vives tensions entre Noirs et policiers, selon la police et les médias.

Ces arrestations sont intervenues 48 heures après qu'un ancien soldat noir a ouvert le feu sur des policiers de Dallas, tuant cinq d'entre eux et en blessant sept autres.

Dans la ville de Baton Rouge (Louisiane), le nombre d'interpellés à l'issues de manifestations ayant rassemblé des centaines de personnes a atteint 160, comparé à 101 tel qu'annoncé auparavant, selon AP.

Parmi les interpellés figure le célèbre militant du mouvement Black Lives Matter ("Les vies noires comptent") DeRay McKesson.

Micah Johnson, un vétéran d'Afghanistan âgé de 25 ans, qui a été tué par la police après avoir abattu 5 policiers, avait "d'autres projets dévastateurs", a révélé le chef de la police de Dallas David Brown, au vu de l'arsenal de guerre trouvé chez lui.

La police sait désormais qu'il préparait une attaque depuis longtemps et que la tuerie de jeudi n'était qu'un premier essai.

Les enquêteurs pensent que "le suspect savait manier les explosifs et que le matériel découvert était si important qu'il aurait pu avoir des effets dévastateurs dans notre ville et dans le nord du Texas", a déclaré le chef de la police de Dallas à CNN.

Cinq policiers ont été assassinés par Johnson lors de tirs jeudi en marge d'un rassemblement à Dallas pour protester contre la mort de deux hommes noirs tués par les forces de l'ordre. La police a réussi à éliminer Johnson après plus de deux heures de négociations avec lui.  

Lire aussi:

Les réseaux sociaux déplorent les victimes de Dallas
Les images de la fusillade de Dallas
Cinq policiers tués lors d'une manifestation contre la violence policière à Dallas
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Tags:
interpellation, arrestation, manifestation, Black Lives Matter, Micah Johnson, Baton Rouge, Dallas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook