International
URL courte
1010
S'abonner

Le parlement allemand a présenté son rapport sur l’ampleur de la mission du Service fédéral allemand de renseignement selon lequel les Allemands ont écouté les gouvernements des pays-membres de l’UE et de l’Otan. Les missions diplomatiques étaient la priorité.

La commission parlementaire allemande pour le contrôle sur les activités des services de renseignement a rapporté révélé la mission du BND allemand (le Service fédéral de renseignement) qui consistait en la surveillance des autorités des pays de l’UE et de l’Otan.

Selon le document présenté, le renseignement allemand a écouté les chefs d’Etat et de gouvernement, les ministres et leur entourage (les résidences, les sièges et les bureaux), ainsi que des sites militaires jusqu’en octobre 2013, informe le service international de diffusion allemand Deutsche Welle en citant l’agence dpa (la Deutsche Presse-Agentur). 

Plus des deux tiers des 3.300 objets de surveillance sont associés à l'Union européenne et à l'OTAN.

Les missions diplomatiques de l'UE et de l'OTAN ont eu le droit à un traitement particulier de la part de la BND.

De plus, le BND a filé "le numéro à deux chiffres important" des objets d'organisations non gouvernementales et des entreprises.

L’information sur la surveillance à grande échelle des services secrets allemands pourrait être une source de problèmes diplomatiques pour la chancelière allemande Angela Merkel et son gouvernement. 

La situation est aggravée par le fait que la révélation a été présentée dans le contexte du Brexit et de la crise migratoire qui s’est déchaînée en Europe, des défis qui exigent du gouvernement allemand de maintenir un partenariat étroit avec l'Union européenne.


Lire aussi:

Pour Berlin, Edward Snowden pourrait être un agent du Kremlin
Au secours! Les ninjas de Poutine ont-ils envahi l’Europe?
Israël, le Royaume-Uni, l'OPEP et le FMI espionnés par l'Allemagne
Tags:
surveillance, écoutes téléphoniques, services secrets, renseignement, Service fédéral de renseignement extérieur allemand (BND), Union européenne (UE), OTAN, États-Unis, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook