International
URL courte
2131
S'abonner

Selon la déclaration d’Ashton Carter, secrétaire américain à la Défense, les États-Unis ont l’intention de transporter des forces armées supplémentaires en Irak pour créer un centre logistique sur une base aérienne récemment libérée.

Selon la déclaration du chef de la Défense lors de sa visite à Bagdad, 560 militaires américains vont bientôt arriver en Irak, rapporte l'agence Reuters. M.Carter s'est rendu en Irak ce lundi pour une visite surprise.

Les militaires américains devront créer un centre logistique sur la base aérienne Al-Kyara, située à 60 kilomètres au sud de la ville de Mossoul. Cette base aérienne était sous contrôle du groupe terroriste Daech. La base a été récemment libérée.

Selon la déclaration du responsable américain, le centre qui devrait être créé sera chargé d'apporter le soutien nécessaire aux Irakiens. La base aérienne renouvelée pourrait devenir un point important pour les opérations menées par les forces irakiennes en direction de Mossoul, souligne M.Carter.

Ainsi, le nombre total de militaires américains en Irak sera porté à 4.600. La visite du chef de la Défense US a été marquée par les rencontres avec Sean MacFarland, chef de la mission de coalition en Irak, et les représentants des autorités du pays.

Lire aussi:

L'armée irakienne reprend à Daech une base aérienne près de Mossoul
29 terroristes éliminés par les Irakiens, qui resserrent l'étau autour de Mossoul
L'armée irakienne ouvre un second front anti-Daech à Mossoul
Daech tombe, victime du VIH, à Mossoul
Tags:
armée, Ashton Carter, Mossoul, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook