Ecoutez Radio Sputnik
    La ministre israélienne de la Justice, Ayelet Shaked, à la Knesset

    Israël vote une loi controversée sur le financement des ONG

    © AFP 2019 JIM HOLLANDER
    International
    URL courte
    0 213
    S'abonner

    Les autorités israéliennes ont adopté une loi sur le financement des organisations humanitaires dénoncée par de nombreux observateurs comme une attaque contre les groupes de défense des droits de l'homme.

    A l'issue de vifs débats qui ont duré plusieurs semaines, les députés ont adopté lundi, par 57 voix contre 48, le document controversé, présenté par la ministre de la Justice Ayelet Shaked. La loi obligera les ONG à préciser sous peine d'amende l'origine de leurs donations si plus de la moitié provient d'Etats autres qu'Israël.

    Selon Mme Shaked, la loi est censée mettre fin aux ingérences étrangères dans les affaires intérieures de l'Etat hébreu via le financement des ONG "qui essaient habituellement de promouvoir leurs opinions".

    Dans le même temps, de nombreux représentants de l'opposition jugent la loi discriminatoire, la plupart des organisations qui reçoivent des fonds de l'Union européenne ou d'autres pays tels que le Danemark, la Suède, la Belgique ou la Norvège étant opposées à la politique du gouvernement israélien à l'égard des Palestiniens.

    Pour le groupe Israel Peace Now, il s'agit d'une loi dont le seul objectif consiste à "réduire au silence et à marquer ceux qui osent faire entendre des critiques à l'égard du gouvernement ou contre les colonies".

    Lire aussi:

    Projet de loi israélien sur les ONG, une nouvelle version de l'étoile juive
    L'armée israélienne perquisitionne les bureaux des ONG en Cisjordanie
    Tags:
    discrimination, financement, loi, ONG, Union européenne (UE), Ayelet Shaked, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik