Ecoutez Radio Sputnik
    Nouvelles manifestations contre les violences policières aux Etats-Unis

    Nouvelles manifestations contre les violences policières aux Etats-Unis

    © REUTERS/ Eduardo Munoz
    International
    URL courte
    2134

    Aux Etats-Unis, des milliers de personnes sont de nouveau descendues dans les rues de plusieurs villes américaines pour protester contre les violences policières à l'égard des Afro-Américains. Il s'agit de la cinquième journée de manifestation au niveau national.

    Cela fait cinq jours d'affilée que les manifestants d'Atlanta (Géorgie) se rassemblent au centre-ville pour protester contre la violence policière. Selon la chaîne américaine CNN, lundi soir ils ont bloqué plusieurs autoroutes et ont manifesté dans les rues de la ville. La marche s'est achevée devant l'hôtel particulier du gouverneur de l'Etat Deal Nathan. Les participant à la manifestation exigeaient de mettre fin aux meurtres des Afro-américains.

    ​A Chicago (Illinois) également, des centaines de manifestants protestent contre la violence injustifiée de la police américaine. Beaucoup de participants se sont mis un ruban adhésif sur la bouche pour symboliser le silence des Afro-américains imposé par la violence des forces de l'ordre.

    ​Selon les données de l'agence Associated Press, les membres du mouvement afro-américain des droits civiques Black Lives Matter ("Les vies noires comptent") ont bloqué un pont qui passe sur le Mississippi. L'agence note que la police a réussi à repousser les manifestants. Plusieurs autres Etats américains sont également devenus la scène de manifestations. Parmi eux on trouve le Colorado, le Kentucky, la Louisiane et le Minnesota. Aucun trouble grave n'a cependant été rapporté.

    ​Les manifestations ont commencé après la mort de deux hommes noirs abattus par la police la semaine dernière, l'un en Louisiane (sud), l'autre dans le Minnesota (nord). Plus tard, pendant un rassemblement à Dallas, cinq policiers ont été tués par des tirs.

    Lire aussi:

    Le tireur de Dallas préparait une attaque à la bombe dévastatrice
    Les réseaux sociaux déplorent les victimes de Dallas
    "Peut-on lutter contre le racisme si certains ignorent le problème?"
    Tags:
    Black Lives Matter, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik