Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    L'armée syrienne encercle Alep

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    51042
    S'abonner

    Les troupes gouvernementales syriennes ont enregistré des succès considérables lors de l'opération lancée la semaine dernière et ayant pour objectif de rétablir le contrôle sur la route de Castillo, principale voie d'approvisionnement des terroristes siégeant au centre d'Alep.

    Appuyés par l'aviation russe, des milliers de soldats syriens sont parvenus à l'issue de combats acharnés à arracher aux djihadistes le contrôle sur le premier pont situé sur la route stratégique de Castillo, les privant ainsi d'accès à la ville.

    Rappelons qu'au début de l'année en cours les forces gouvernementales ont coupé aux djihadistes les accès de la ville d'Azaz, située à la frontière syro-turque, la route de Castillo restait la seule et unique voie d'approvisionnement des terroristes occupant Alep. Suite aux intenses attaques menées depuis les airs, les extrémistes du Front al-Nosra ont essuyé des pertes considérables et ont été contraints de reculer, cédant leurs positions dans la zone de Castillo.

    Leurs complices concédant des pertes à l'extérieur de la ville, les groupes djihadistes, équipés d'armements lourds, ont lancé des offensives au centre d'Alep. Les troupes syriennes et celles du mouvement chiite libanais Hezbollah ont réussi à  contrer l'attaque. Se trouvant dans l'impasse, les commandos extrémistes ont donc pilonné les quartiers résidentiels de l'ouest d'Alep, détruisant une série d'immeubles et causant la mort de 12 civils.

    A l'heure actuelle, le centre d'Alep est contrôlé par les forces gouvernementales, mais les extrémistes continuent d'occuper ses périphéries. Lorsque l'armée parviendra à libérer entièrement la ville, près d'un million de déplacés pourront retourner à Alep, ce centre économique de la Syrie qui comptait 5 millions d'habitants avant le début de la guerre.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Bombardements d’Alep: Damas accuse l’Occident d’hypocrisie
    Frappes contre Alep: le bilan s’alourdit à 60 morts et 200 blessés
    Autocratie vs démocratie en ruines: Alep avant et après la guerre
    L'armée coupe la voie d'approvisionnement des djihadistes à Alep
    Tags:
    offensive, opération militaire, aviation, terrorisme, Armée de l'air russe, Hezbollah, Etat islamique, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik