Ecoutez Radio Sputnik
    La reine Elisabeth II nomme Theresa May première ministre britannique, le 13 juillet 2016

    Elisabeth II nomme Theresa May première ministre britannique

    © AP Photo / Dominic Lipinski
    International
    URL courte
    7140

    La reine Elizabeth II a accepté mercredi la démission de David Cameron et a nommé la ministre de l'Intérieur Theresa May première ministre, confirme un porte-parole du palais de Buckingham.

    L'audience dans le palais lors de laquelle la reine a demandé à Mme May de former son cabinet ministériel s'est tenue après qu'Elizabeth II a accepté la démission de David Cameron.

    Ensuite, la première ministre nouvellement nommée s'est rendue au 10 Downing Street accompagnée de David Cameron, où elle se verrait remettre les clés de la résidence ainsi que la mallette contenant les codes de l'arme nucléaire.

    "Nous croyons en l'union: le lien précieux entre l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord", a déclaré Mme May dans son premier discours en tant que chef du gouvernement, promettant aussi de lutter contre les inégalités persistantes dans le pays.

    "Alors que nous quittons l'Union européenne, nous allons nous construire un nouveau rôle audacieux et positif dans le monde", a-t-elle ajouté.

    Ainsi, Theresa May devient la deuxième femme première ministre de l'histoire du Royaume-Uni, après Margaret Thatcher. Dès ce soir, Mme May désignera provisoirement les noms des principaux ministres qui composeront son cabinet.

    David Cameron a annoncé lundi qu'il quitterait son poste de premier ministre britannique mercredi 13 juillet, et non en octobre comme il avait déclaré auparavant. Le même jour, Theresa May est devenue la seule candidate en lice dans la course à la succession de David Cameron après le retrait de sa rivale, la secrétaire d'Etat britannique à l'Energie Andrea Leadsom. Mme Leadsom a annoncé son retrait dans une déclaration à la presse à Londres en soulignant que Theresa May, à qui elle a apporté son soutien, était "la mieux placée" pour diriger le gouvernement.

    Lire aussi:

    Theresa May, une autre Dame de fer?
    Leadsom se retire, May seule en lice pour devenir premier ministre
    La future première ministre UK Theresa May, une espionne masquée?
    Platini placé en garde à vue pour corruption sur la Coupe du monde au Qatar
    Tags:
    Theresa May, reine Elisabeth II, David Cameron, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik