International
URL courte
7584
S'abonner

Même en l'absence de coopération politique entre la Syrie et les Etats-Unis, un échange d'informations sur les attentats préparés par Daech devrait être organisé pour sauver la vie des civils, estime le président syrien.

Le président syrien Bachar el-Assad aurait mis au courant les Etats-Unis des projets de Daech de préparer des attentats dans le pays s'il détenait une telle information, selon la chaîne télévisée MSNBC.

'L'état-major de Daech se trouve à Raqqa, c'est dans votre pays. Si vous aviez appris que Daech voulait attaquer les Etats-Unis, auriez-vous prévenu l'Amérique?", a demandé à Bachar el-Assad un journaliste de la chaîne.

Daech à Raqqa
© AP Photo / Raqqa Media Center of the Islamic State group

"En principe, oui, Ils sont capables de s'attaquer aux civils", a répondu le chef de l'Etat syrien.

Toutefois il a ajouté que cela lui semblait "non réaliste", car il n'y a pas de coopération entre les Etats-Unis et la Syrie.

"Une telle information (…) suppose une coopération dans le domaine de la sécurité qui est basée sur la coopération politique, alors que nous n'avons ni l'un ni l'autre", a déploré le président syrien.

La quasi-totalité de la province de Raqqa est aux mains de Daech, à l'exception des villes de Tall Abyad et d'Aïn Issa d'où l'organisation djihadiste a été chassée par une alliance de combattants arabo-kurdes.

Déclenché en 2011, le conflit en Syrie qui opposait au départ régime et rebelles est devenu plus complexe avec l'implication des djihadistes et d'acteurs régionaux et internationaux. Il a fait plus de 280.000 morts et des millions de déplacés.

Lire aussi:

L'aviation russe détruit quatre sites pétroliers de Daech à Raqqa et à Homs
L'armée syrienne dans la province de Raqqa pour la 1ere fois depuis 2014
Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Une attaque menée par 250 radicaux repoussée par l'armée syrienne à Idlib
Tags:
attentat, Etat islamique, Bachar el-Assad, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook