Ecoutez Radio Sputnik
    Tragédie d'Odessa

    Tragédie d'Odessa: l'Onu presse Kiev d'enquêter rapidement

    © Sputnik . Anton Kruglov
    International
    URL courte
    3342
    S'abonner

    Malgré les obstacles soulevés par les autorités ukrainiennes, l'Onu exige une enquête sur les événements survenus en 2014 à Kiev et à Odessa.

    L'Onu exhorte à une enquête urgente et minutieuse sur les événements de la place Maïdan à Kiev et le massacre d'Odessa, a annoncé Fiona Frazer, chef de la mission de l'Onu pour les droits de l'Homme en Ukraine.

    "L'Onu appelle à une enquête minutieuse sur les événements de Maïdan et à Odessa. Nous voulons qu'elle soit terminée en conformité avec toutes les normes internationales et cela, en urgence", a indiqué la responsable lors d'un point de presse.

    Selon elle, l'Onu est préoccupée par le fait qu'à ce jour, l'enquête sur la tragédie d'Odessa "se trouve influencée par les faiblesses institutionnelles  et se caractérise par des violations de procédure qui attestent clairement de l'absence de volonté réelle d'enquêter et de poursuivre les responsables".

    "Les enquêteurs ont subi des pressions politiques directes et indirectes qui se sont traduites par des  démarches volontaires visant à empêcher et à ralentir le cours de l'enquête", a précisé la responsable.

    Kiev a déjà été critiqué à maintes reprises pour avoir freiné l'enquête sur les événements à Odessa. En janvier, l'organisation non-gouvernementale Human Rights Watch a signalé l'absence de progrès dans l'enquête. En novembre 2015, les experts du Conseil de l'Europe ont également critiqué les services ukrainiens d'application de la loi.

    Le 2 mai 2014, 48 membres et partisans du mouvement Antimaїdan ont trouvé la mort dans un incendie criminel après s'être réfugiés dans la Maison des Syndicats après leur confrontation avec les manifestants pro-européens. 42 personnes sont mortes d’asphyxie au monoxyde de carbone ou en sautant du bâtiment en flammes, alors que six autres ont été tuées lors des affrontements. Plus de 250 personnes ont été blessées.

    Lire aussi:

    Tragédie d'Odessa: Russes et Ukrainiens commémorent près du Parlement européen
    Tragédie d'Odessa: la Russie appelle l'Onu à enquêter
    Les combattants ukrainiens à Odessa autorisés à tirer pour tuer
    Tags:
    tragédie, ONU, Fiona Frazer, Odessa, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik