Ecoutez Radio Sputnik
    José Manuel García-Margallo, ministro de Exteriores de España

    Les terroristes affaiblis au Proche-Orient continueront dans d’autres pays

    © AFP 2019 Stringer
    International
    URL courte
    Attaque au camion à Nice (120)
    336
    S'abonner

    Les terroristes, dont l'influence diminue au Proche-Orient, continueront leurs attaques. En perdant le contrôle en Syrie et en Irak, les djihadistes vont procéder de la même façon qu'à Nice dans d'autres pays du monde.

    Selon le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel García-Margallo, l'affaiblissement des positions des terroristes en Syrie et en Irak pourrait les pousser à organiser des attentats dans d'autre pays de la même manière qu'à Nice.

    Les Russes apportent des fleurs à l'ambassade de France
    © Sputnik . Oxana Bobrovitch

    "Le terrorisme est une menace globale, il est capable de frapper n'importe qui à n'importe quel moment. (…) Cependant, La différence entre ces terroristes, par exemple l'ETA, est qu'ils n'ont aucun attachement pour la vie. Si une personne est prête à perdre sa vie à n'importe quel moment, il est très difficile de l'arrêter", a déclaré M. García-Margallo dans une interview accordée à la radio Onda Cero.

    L'homme politique a appelé à "déployer des efforts considérables dans l'échange d'information" concernant des étrangers qui se rendent dans des zones de conflits militaires.
    Il a toutefois ajouté que, pour le moment, il n'y avait pas d'Espagnols parmi les victimes de l'attaque au camion à Nice. Le chef de la diplomatie a déclaré que la France pouvait compter sur le plein appui de l'Espagne.

    "L'Espagne participera à tous les évènements de deuil qui vont se dérouler en France. Nous voulons que la France se sente soutenue en cette heure tragique", a-t-il déclaré.

    Jeudi soir, un camion a foncé dans la foule réunie pour le feu d'artifice du 14 juillet sur la Promenade des Anglais, à Nice, faisant 84 morts et 18 blessés graves. Le conducteur du véhicule a été abattu par la police. L'attentat n'a pas encore été revendiqué. L'enquête a été confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris.

    Dossier:
    Attaque au camion à Nice (120)

    Lire aussi:

    Attaque de Nice: un bébé perdu dans le chaos miraculeusement retrouvé
    Attentat de Nice: une opération de déminage à proximité du domicile du chauffeur
    Londres passera en revue ses mesures de sécurité après l'attentat de Nice
    Attentat de Nice: des étrangers et des enfants parmi les victimes
    Tags:
    attentat, terrorisme, Espagne, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik