International
URL courte
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
161005
S'abonner

La situation est toujours très confuse en Turquie. L'armée turque annonce avoir pris le contrôle du pouvoir, mais une agence progouvernementale annonce que le chef d'état-major est otage de militaires putschistes.

Le commandement militaire turc affirme avoir pris le pouvoir dans le pays. 

​"Les Forces armées turques ont pris le pouvoir dans le pays pour rétablir l'ordre constitutionnel, la démocratie, les droits et les libertés de l'homme et la suprématie du droit dans le pays. Tous les accords et engagements internationaux de la Turquie restent en vigueur. Nous sommes persuadé que nous aurons des relations amicales avec tous les pays", est-il indiqué dans le communiqué du commandement.

Les dirigeants du pays ont été arrêtés, selon une déclaration du commandement diffusée par la chaîne de télévision Habertürk TV.

Fikri Isik
© AFP 2021 Virginia Mayo / POOL
Le commandement a présenté une nouvelle constitution turque à la chaîne de télévision TRT.

D'après la chaîne de télévision NBC, toutes les opérations ont été suspendues à la base aérienne turque d'Incirlik. Une alerte à l'attaque terroriste a été lancée à la base aérienne.

Selon les médias internationaux, les militaires turcs ont occupé le siège du gouvernement et se trouveraient dans l'édifice qui abrite la télévision d'Etat. La télévision d'Etat turque a cessé d'émettre.

La chaîne de télévision NTV rapporte que des affrontements entre policiers et militaires ont lieu partout à Ankara.

Selon la chaîne CNN Turk, le président du pays Recep Tayyip Erdogan se trouverait en sécurité.

Dossier:
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

Lire aussi:

Tentative de coup d'Etat en Turquie
Erdogan appelle à descendre dans les rues pour résister à la tentative de coup d'Etat
Des tirs, des chasseurs et hélicoptères militaires dans le ciel d'Ankara
Le Kremlin "extrêmement préoccupé" par la situation en Turquie
Tags:
coup d'Etat, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook