International
URL courte
5371
S'abonner

Le premier ministre sud-coréen Hwang Kyo-ahn a été attaqué par des habitants locaux lors de sa visite dans le district de Seongju (sud du pays).

Les habitants locaux lui ont lancé des œufs, des bouteilles d'eau et d'autres objets.

Un tel accueil a été réservé au premier ministre après la décision des autorités, prise le 13 juillet, de déployer le système antimissile le plus moderne THAAD. Les autorités n'ont pas demandé aux habitants locaux leur avis ce qui a provoqué leur colère.

Plusieurs manifestations se sont tenues dans le district de Seongju depuis mercredi. Le 15 juillet, le premier ministre est arrivé sur les lieux pour calmer les gens qui pensaient qu'un tel système pouvait être nocif à la santé.

Mais des milliers de personnes se sont rassemblées sur la place devant l'administration du district et ont bombardé le premier ministre d'œufs et de bouteilles. Certains jetaient du sel ce qui aide à exorciser des démons, selon les croyances locales.

Les gardes du corps du premier ministre ont été obligés de le protéger à l’aide de parapluies, mais finalement il a dû quitter la place.

Le déploiement du THAAD a été annoncé le 13 juillet. Les militaires américains et sud-coréens espèrent installer le bouclier antimissile à Seongju d'ici 2017.

Cependant, les sondages montrent que la plupart des Sud-Coréens se prononcent pour le déploiement du bouclier antimissile américain.


Lire aussi:

Bouclier antimissiles: Pékin convoque les ambassadeurs US et sud-coréen
Le bouclier US en Corée du Sud: nouvelles armes, nouvelles tensions?
Les USA testent un missile intercepteur pour leur bouclier anti-aérien
La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Tags:
système antimissile THAAD, défense, défense antimissile, États-Unis, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook