Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre turc Binali Yildirim

    En Turquie, une révision du travail des services secrets en perspective

    © REUTERS/ Umit Bektas
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
    375

    Le gouvernement turc tire des enseignements de la tentative de coup d'Etat avortée et se propose de procéder à une révision profonde du renseignement national.

    Suite à la tentative de coup d'Etat avortée, le gouvernement de la Turquie reverra le travail des services secrets nationaux, a annoncé le premier ministre turc, Binali Yildirim, intervenant samedi à la télévision nationale. 

    "Je suis convaincu de la nécessité d'évaluer le travail des services secrets. Ce n'est sans doute pas le meilleur moment pour le faire, mais le travail de ces services doit être revu", a déclaré le chef du gouvernement.  

    Un groupe de militaires a entrepris vendredi 15 juillet une tentative de putsch en Turquie. Des blindés ont été déployés dans les rues d'Ankara et d'Istanbul, des tirs et des explosions ont retenti dans les deux villes. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que la tentative de coup d'Etat avait échoué.  

    Selon le premier ministre turc Binali Yildirim, la situation est "entièrement sous contrôle" suite à la tentative de coup d'état avortée en Turquie. Après qu'une partie de l'armée, hostile au président Recep Tayyip Erdogan, a investi le siège de la télévision publique turque pour diffuser un communiqué annonçant qu'elle prenait le pouvoir de force, tous les instigateurs du complot ont été arrêtés. 

    Dossier:
    Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

    Lire aussi:

    Turquie: le chef des putschistes identifié
    Tentative de putsch en Turquie: ce qui s'est passé cette nuit
    Le Kremlin "extrêmement préoccupé" par la situation en Turquie
    Tags:
    chaîne de télévision, premier ministre, président, coup d'Etat, tentative de putsch en Turquie (2016), Recep Tayyip Erdogan, Binali Yildirim, Istanbul, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik