International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
27248
S'abonner

L'Ecosse, dont la population a voté majoritairement pour le maintien dans l'Union européenne, peut rester dans l'UE sans sortir du Royaume-Uni.

La première ministre écossaise et chef du Parti national écossais (SNP) Nicola Sturgeon n'exclut pas que son pays reste à la fois dans l'Union européenne et dans le Royaume-Uni.

"Il y aurait des opportunités. Nous sommes sur un territoire inconnu. Quand vous êtes sur un territoire inconnu avec une feuille blanche devant vous, vous pouvez imaginer des choses qui étaient inimaginables avant", a déclaré Mme Sturgeon dans une interview à la BBC en répondant à la question de savoir s'il était possible de rester dans l'UE en tant que partie du Royaume-Uni.

Au cours du référendum sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE, 62% des Ecossais ont voté pour rester dans l'Union. Le lendemain de la consultation populaire, la première ministre écossaise Nicola Sturgeon a déclaré que l'Ecosse avait voté "clairement pour le maintien" dans le giron européen.

Le 25 juin, Mme Sturgeon a évoqué la possible mise au point d'une base légale pour organiser un référendum sur l'indépendance de l'Ecosse vis-à-vis du Royaume-Uni.

55% des Ecossais se sont prononcés en septembre 2014 en faveur du maintien du pays dans le Royaume-Uni.


Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

Après le Brexit, les Britanniques frappent à toutes les portes
George Soros: l'UE ne s'effondrera pas après le Brexit, sous quatre conditions
Christine Lagarde ne mâche pas ses mots contre Trump et le Brexit
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Tags:
référendum, politique, Union européenne (UE), Nicola Sturgeon, Royaume-Uni, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook