International
URL courte
1374
S'abonner

L'influent prêcheur chiite Moqtada al-Sadr a exhorté ses partisans à attaquer les militaires américains arrivant en Irak pour combattre l'Etat islamique (Daech).

Auparavant, le secrétaire US à la Défense Ashton Carter a annoncé l'envoi de 560 soldats américains supplémentaires en Irak en vue d'épauler les forces locales dans leur lutte contre les terroristes. Ainsi, le nombre total de militaires américains déployés dans le pays doit dépasser 4.500.

En réaction à ces déclarations, Moqtada al-Sadr a écrit sur son site que les militaires en question étaient "notre cible".

Moqtada al-Sadr est la principale figure de l'opposition à la présence américaine en Irak. En 2004, la milice Armée du Mahdi, dirigée par Sadr, a lancé une révolte contre les forces de la coalition internationale qui exerçaient le contrôle sur l'Irak à l'époque.

Dans le même temps, en 2014, le nouveau groupe formé par Sadr, Brigades de la paix, a pris part dans les combats contre Daech près de Bagdad. Selon certaines estimations, l'organisation pourrait compter dans ses rangs des dizaines de milliers d'adhérents.

Le premier ministre irakien Haïder al-Abadi a appelé la population à ne pas soutenir Moqtada al-Sadr et à s'unir face à la menace de Daech.

Lire aussi:

Daech perd du terrain en Irak et en Syrie
Daech crée six armées en dehors de la Syrie et de l'Irak
Paris intensifiera sa lutte contre Daech en Irak
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Tags:
lutte antiterroriste, militaires, sunnites, terrorisme, Brigades de paix internationales (PBI), Armée du Mahdi, Etat islamique, Moqtada al-Sadr, Ashton Carter, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook