International
URL courte
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)
0 1004
S'abonner

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a commenté les derniers événements en Turquie, ainsi qu'en Arménie et au Kazakhstan.

Moscou est préoccupé par les "turbulences" observées près des frontières russes, a annoncé Dmitri Peskov.

Rappelons que vendredi soir, les autorités turques ont torpillé une tentative de coup d'État dans le pays. L'Arménie a connu dimanche une prise d'otages dans un bâtiment de la police opérée par des radicaux, alors que lundi des attaques ont visé des locaux de la police de la ville kazakhstanaise d'Almaty.

Le porte-parole du Kremlin a cependant souligné que ces trois événements ne pouvaient pas être classés dans la même catégorie.

"Dans un cas il s'agit d'un coup d'État forcé qui a conduit à de nombreuses victimes humaines. Dans les deux autres il s'agit d'événements de nature criminelle", a expliqué M. Peskov.

Il a ajouté que les frontières du pays étaient contrôlées et que leur sécurité était garantie.

"Bien sûr ces turbulences près de nos frontières nous préoccupent. Certes, ceci nous oblige à suivre la situation avec beaucoup d'attention et à l'analyser", a poursuivi le porte-parole.

Et de conclure que Moscou aimerait que ses voisins vivent dans la stabilité et la prospérité.

Dossier:
Tentative de coup d'Etat militaire en Turquie (201)

Lire aussi:

Fusillade dans l'ex-capitale du Kazakhstan, plusieurs morts
Arménie: des hommes armés prennent d'assaut un commissariat de la capitale
Emeute en Turquie: une surprise pour les USA
Tags:
instabilité, frontière, coup d'Etat, Kremlin, Dmitri Peskov, Almaty, Kazakhstan, Turquie, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook