Ecoutez Radio Sputnik
    Metro de Pékin

    Une femme armée interpellée dans le métro de Pékin

    © Flickr/ Gwydion M. Williams
    International
    URL courte
    0 07

    C’est le premier cas d’interpellation d’une personne armée en Chine depuis l’introduction en 2008 de l'inspection obligatoire des passagers.

    Le service de sécurité du métropolitain de Pékin a arrêté une femme cherchant à y introduire des armes à feu et des munitions de guerre, rapporte le site Sina.

    Selon l'édition, l'attention des gardiens qui surveillaient la foule entrant dans le métro a été attirée par une femme dont le contenu du sac paraissait douteux. Ils ont examiné son sac à l'aide d'un instrument d'introspection et y ont trouvé des objets ressemblant à des armes. La femme été interpellée et amenée à la police qui a découvert un pistolet, un fusil démonté et 50 balles dans son sac.

    Actuellement, la police étudie les motifs des actions de la suspecte. Selon les médias locaux, c'est le premier cas de confiscation d'armes à feu dans le métro de Pékin depuis l'introduction en 2008 de l'inspection des passagers. Cette inspection est devenue obligatoire depuis les Jeux olympiques d'été qui ont eu lieu à Pékin cette année-là.

    En Chine, les lois contre la circulation des armes sont assez sévères. Selon la législation, même les répliques sont assimilées à une arme réelle si l'énergie cinétique d'une balle dépasse 1,8 joule.

    Lire aussi:

    Des bombardiers stratégiques chinois patrouillent en mer de Chine méridionale
    Pourquoi la Chine se dote-t-elle d'un nouveau sous-marin nucléaire?
    A l'OMC, les USA s'opposent à l'octroi du statut d'économie de marché à la Chine
    Conflit en mer de Chine: les investisseurs s’intéressent au secteur de la défense
    Tags:
    armements, métro, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik