Ecoutez Radio Sputnik
    Les rêves européens de l'Ukraine se brisent contre le Brexit

    Les rêves européens de l'Ukraine se brisent contre le Brexit

    © Sputnik . Pavel Palamarchuk
    International
    URL courte
    1382

    Une agence américaine de renseignement nomme les trois pays qui craignent le plus les conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    Les résultats du référendum britannique sur le Brexit donnent particulièrement la frousse à trois pays, à savoir l'Ukraine, la Géorgie et la Moldavie, estiment les experts de Stratfor, une société privée américaine œuvrant dans le domaine du renseignement.       

    Les trois pays en question ont à plusieurs reprises essayé d'adhérer à l'Union européenne, mais aucune d'entre elles n'a réussi à obtenir ne serait-ce que le statut de candidat à l'adhésion. Or, le Brexit a considérablement diminué leur chances, qui étaient du reste déjà quasi-nulles.

    "La Moldavie, l'Ukraine et la Géorgie craignent que l'UE soit moins intéressée à s'étendre vers l'est, ce qui permettra à la Russie de renforcer son influence dans la région", écrivent les experts.

    Les dirigeants ukrainiens, géorgiens et moldaves se préparent au pire scénario, selon lequel la libéralisation du régime de visa puisse être reportée à bien plus tard, estime le Stratfor.

    Le 23 juin, les Britanniques se sont prononcés par référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l'UE. Lors du scrutin, 51,9% des britanniques ont voté pour la sortie de l'UE.


    Lire aussi:

    Quand l'Ukraine rend l'Otan plus forte et plus intelligente
    Voilà comment l'Ukraine va améliorer l'Europe, selon Porochenko
    Sommet de l'Otan à Varsovie: Obama pour l'Ukraine, des bataillons pour les pays Baltes
    Tags:
    Brexit, Stratfor, Union européenne (UE), Moldavie, Géorgie, Royaume-Uni, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik