International
URL courte
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (177)
51838
S'abonner

Deux soldats français des forces spéciales auraient été tués en Libye,affirment des sources officielles de ce pays nord-africain.

Des miliciens islamistes ont détruit un hélicoptère près de Benghazi. Les deux Français se trouvant à bord de l'appareil ont trouvé la mort, rapporte l'agence Associated Press, se référant à des officiels libyens. 

Les sources officielles — un officier de la force aérienne qui connaissait les passagers de l'hélicoptère et un autre travaillant pour des missions occidentales en Libye — ont révélé que l'attaque qui avait eu lieu dimanche et n'avait pas laissé de survivant. Les deux interlocuteurs de l'agence ont requis l'anonymat.

​Le ministère français de la Défense a refusé de commenter cet incident, déclarant qu'il ne s'exprimait pas sur les opérations des forces spéciales du pays.

Déployés discrètement en Libye pour appuyer l'Armée nationale du Général Khalifa Haftar, les soldats des forces spéciales étaient chargés de combattre la branche libyenne de Daech dans l'est du pays et de former les soldats loyalistes.

Une milice libyenne a revendiqué l'attaque, affirmant qu'un missile antiaérien guidé SA-7 et des mitrailleuses lourdes ont été utilisés pour abattre l'appareil.

Dossier:
Libye après la mort de Mouammar Kadhafi (177)

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
attaque, opération, milice, hélicoptères, ministère français de la Défense, Libye, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook