Ecoutez Radio Sputnik
    Pavel Cheremet

    Un journaliste russe tué dans une explosion de voiture à Kiev

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    International
    URL courte
    Meurtre du journaliste russe Pavel Cheremet en Ukraine (11)
    7352
    S'abonner

    Le journaliste connu russe Pavel Cheremet a été tué dans le centre-ville de Kiev, en Ukraine, dans une explosion de voiture.

    Pavel Cheremet, originaire du Bélarus, mais possédant la nationalité russe, vivait depuis plusieurs années en Ukraine où il travaillait pour l'influent site d'information Ukraïnska Pravda et animait une émission matinale sur la radio Vesti.

    Selon les rapports locaux, la voiture appartenait à son employeur, le chef du journal Ukraïnska Pravda.

    Alyona Pritula, fondatrice et rédactrice en chef du journal, n'a pas été à l'intérieur de la voiture au moment de l'explosion.

    L'explosion s'est produite à 7h45 (6h45 heure de Paris) après que le journaliste est monté dans la voiture, a démarré le moteur et a roulé quelques dizaines de mètres.

    Le véhicule a été entièrement détruit par l'explosion.

    Le procureur général ukrainien a confirmé que la mort du journaliste Pavel Cheremet était un meurtre.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a ordonné d'enquêter sur le meurtre du journaliste, car "les responsables du crime doivent être punis".

    Le conseiller auprès du ministre de l'Intérieur Anton Geratshenko a expliqué que le dispositif explosif avait été activé à distance.

    "Il ne fait aucun doute que l'explosion a été causée par un dispositif explosif installé par des malfaiteurs… De toute évidence, le dispositif a été télécommandé ou contenait un mécanisme d'horlogerie", a déclaré le conseiller sur la chaîne ukrainienne 112 Ukraina.

    Le rédacteur en chef d'Ukraïnska Pravda, Sevguil Moussaïeva-Borovik, a déclaré que, selon lui, la mort de Pavel Cheremet était due "à ses activités professionnelles".

    "Pourquoi tue-t-on des journalistes en Ukraine? Quelqu'un veut déstabiliser la situation dans le pays en faisant ça", a-t-il ajouté. 

    La porte-parole de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour la liberté des médias Dunja Mijatoviс a demandé aux autorités ukrainiennes de trouver des tueurs du journaliste.

    "Repose en paix, Pavel Cheremet. Les actualités dévastatrices de ce matin, les responsables et l'inspirateur de ce meurtre doivent être traduits en justice", a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

    Pavel Cheremet est né au Bélarus, où il a travaillé pour la télévision nationale avant de quitter le pays à cause des divergences avec la politique menée par le président Alexandre Loukachenko. Il a ensuite travaillé pour une chaîne de télévision publique russe, OTR, avant de démissionner en 2014.

    Le journaliste de 44 ans vivait à Kiev depuis les cinq dernières années. Il travaillait avec le journal Ukraïnska Pravda depuis 2012 et diffusait un programme sur la radio Vesti depuis septembre 2015.

    En mars 2010, Pavel Cheremet a été privé de la nationalité biélorusse. Minsk avait alors motivé sa décision par le fait que le journaliste avait obtenu le passeport russe.

    Plusieurs crimes contre des journalistes ont perpétrés l'Ukraine, ces dernières années. En avril 2015, le journaliste Oles Bouzina a été tué dans la cour de sa maison. La police ukrainienne a arrêté les présumés criminels seulement deux mois après le meurtre, mais ils ont été libérés en résidence surveillée fin 2015.

    Dossier:
    Meurtre du journaliste russe Pavel Cheremet en Ukraine (11)

    Lire aussi:

    Une journaliste russe frappée en direct par un manifestant
    Encore une journaliste russe expulsée d’Ukraine, Moscou proteste
    Un journaliste russe dans le viseur de la justice allemande
    Tags:
    journalisme, meurtre, Pavel Cheremet, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik